Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/01-Le-figier-desseche

Tout ce que vous demanderez


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 26 février 2015
  • réagir

Jésus nous rappelle que la prière, geste filial envers le Père, ne peut exister si nous vivons dans la brouille avec les hommes, nos frères. La force de notre prière provient de ce que nous sommes les Fils de Dieu, les Fils d’un même Père, qui ne refuse rien a ses enfants.

Le Père n’exauce donc que la prière fraternelle. Celui qui renie ses frères par son manque de compréhension, son attitude générale de critique et de rancune, par sa méchanceté, celui-là n’obtiendra rien du Père. Il n’est vraiment "Fils" comme le désire le Père de famille. Et Dieu ne pardonne, nous dit encore Jésus, qu’à celui qui pardonne, qui a une attitude fraternelle.

Pour Lui, c’est d’après cette attitude essentiellement surnaturelle que l’on peut jauger notre amour réel de Dieu, la profondeur de notre appartenance à la famille divine. Pardonner les offenses n’est pas naturel du tout. Combien chacun de nous a pu en faire l’expérience ! Mais notre prière a une force invincible, si nous prions en vrais Fils de Dieu.

"C’est pourquoi Je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez obtenu, et cela vous arrivera. Et quand vous êtes debout pour prier, si vous avez quelque chose contre quelqu’un remettez-le lui, afin que votre Père qui est dans les Cieux vous remette vos fautes. Si vous ne pardonnez pas, votre Père, qui est dans les Cieux ne vous pardonnera pas non plus vos fautes".

Jésus a d’ailleurs jugé nécessaire de mettre ce précepte dans la seule prière qu’Il nous a apprise : le Notre Père.

Il est intéressant de voir qu’ici Marc nous présente Dieu comme un Père. La foi qui anime notre prière envers Dieu, c’est donc un acte d’amour confiant envers notre Père, dans la mesure où sa puissance exauce toujours les demandes raisonnables de ses enfants.

"Tout ce que vous demanderez avec foi, dans la prière, vous l’obtiendrez".

Demander avec foi, c’est demander les choses du Royaume … notre Père. Dans ce domaine, nous transporterons les montagnes :

"Quand bien même vous diriez à cette montagne : Lève-toi et jette-toi dans la mer, cela sera" .

Je pense surtout aux conversions des coeurs, à la transformation intérieure. Nous prions souvent pour obtenir le renversement de situations liée à notre condition d’hommes : désastres matériels, souffrances morales, deuils, etc...

Si cela rentre dans le plan de Dieu, c’est bien ; mais l’attitude de Jésus nous apparaît tout autre. Il est venu pour accepter pleinement ce que Dieu a voulu : une condition d’homme fragile, … vocation d’éternité. Sa prière s’adresse au Père, pour encore mieux accepter ce dessein d’amour sur nous, malgré la souffrance.







Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Le royaume de Dieu