Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Adorer-Jesus-un-moment-de-bonheur
      Adorer Jésus : un moment de bonheur !

Adorer Jésus : un moment de bonheur !

Commencez toutes vos adorations par un acte d’amour, et vous ouvrirez délicieusement votre âme à son action divine.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 2 août 2016
  • réagir
  • 2 votes


Ouvrir son coeur à Dieu

- " Pour bien prier : peu parler.

- On sait que le bon Dieu est là, dans le Tabernacle. On lui ouvre son cœur, on se complaît en sa présence. C’est la meilleure prière, celle-là"
- "Lorsque nous sommes devant le Saint-Sacrement, au lieu de regarder autour de nous, fermons nos yeux et notre bouche, ouvrons notre coeur, le Bon Dieu ouvrira le sien ;

- Nous irons à lui, il viendra à nous, l’un pour demander et l’autre pour recevoir. Ce sera comme un souffle de l’un à l’autre."
Le curé d’Ars


Embrasser Jésus comme un enfant pour commencer notre prière

- Commencez toutes vos adorations par un acte d’amour, et vous ouvrirez délicieusement votre âme à son action divine.

- C’est parce que vous commencez par vous-mêmes que vous vous arrêtez en chemin ; ou bien, si vous commencez par quelque autre vertu que l’amour, vous faites fausse route. Est-ce que l’enfant n’embrasse pas sa mère avant de lui obéir ?

- L’amour est la seule porte du cœur...

Saint Pierre-Julien Eymard


nous sommes les rachetés du Seigneur

- "Jésus a deux trônes, un de gloire au Ciel, un autre de douceur et de bonté sur la terre ; deux cours : la cour céleste et triomphante, et la cour de ses rachetés ici-bas.

- Par l’adoration eucharistique, nous formons la cour de Jésus sur la terre.

- Il reste au Saint-Sacrement pour que nous puissions rendre à sa personne, le même culte que Marie, Joseph, les mages, les bergers, ses amis lui ont rendu tout au long de sa vie terrestre.

- En contemplant comment les personnages des évangiles ont rencontré, adoré, parlé, supplié Jésus, nous apprenons comment le rencontrer, l’adorer, lui parler au Saint-Sacrement.

- "L’Eucharistie est véritablement l’extention de son incarnation : il y achève et complète tous les mystères de sa vie terrestre."

(Saint Pierre-Julien Eymard



Aimer ou se laisser aimer

- L’adoration eucharistique consiste à "se laisser beaucoup aimer" malgré nos pauvretés et nos infidélités plutôt qu’ à "aimer beaucoup"

- En d’autres mots, ce ne sont pas nos qualités qui attirent Jésus, mais nos défauts. C’est là que sa grâce eucharistique peut agir par sa puissance de transformation.

- Laissons le Christ continuer en nous l’oeuvre de guérison et de sanctification qu’il a commencée il y a deux mille ans.

- Il vient, non pas pour recevoir nos mérites et nos vertus, mais pour sauver et relever ce qui est blessé en notre coeur...


Que ta volonté soit faite

- L’adoration eucharistique nous fait passer de "je" à"tu".

- Demandons d’abord à Jésus de nous éclairer de sa volonté et de nous donner la grâce de l’accomplir plutôt que d’exaucer notre volonté,

- Prions pour "que ta volonté soit faite" et non pas la mienne.
- L’adoration nous décentre de nous-mêmes, pour nous centrer sur la personne du Christ et sur sa sainte volonté.

- L’adoration nous pousse à dire "Parle, Seigneur ton serviteur écoute" (1 S 3, 10).



Comme une fleur devant son Soleil.

- "L’adoration eucharistique, c’est être là, comme une fleur devant son Soleil. Si vous saviez quel est celui qui vous regarde à travers ces voiles…

- Ne faites rien, n’importe ! Une vertu sortira de lui…" - "Regardez le moment d’adoration qui vous est donnée comme une heure du paradis ; allez-y comme on va au ciel, au banquet divin, et ce temps sera désirée, salué avec bonheur.

- Entretenez-en suavement le désir dans votre cœur.

- Dites-vous « Dans quatre heures, dans deux heures, dans une heure, j’irai à l’audience de grâce et d’amour de Notre-Seigneur : il m’a invité, il m’attend, il me désire »."

(Marie-Thérèse Dubouché)


sachons entrer dans le silence intérieur

- Nous pouvons nous aider d’un livre de prière, des écritures ou du chapelet.

- Mieux encore, sachons entrer dans le silence intérieur en parlant cœur à cœur avec Jésus comme avec un ami. Plus que tout, le Seigneur veut notre cœur. Il veut nous parler, nous bénir, nous sanctifier, nous saisir et nous conduire vers Dieu son Père.

- Il se peut aussi que nous soyons si fatigués et las que nous ne voulions rien faire si ce n’est de nous asseoir, nous reposer pour ressentir la douce paix qui provient du fait d’être en présence de celui qui nous aime le plus, Jésus qui dit :

- "Venez à Moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et Moi je vous soulagerai" (Mt 11, 28). "C’est ma paix que je vous donne" (Jn 14, 27).

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrir la Miséricorde de Dieu

1 Message

  • Adorer Jésus : un moment de bonheur ! Le 3 août 2016 à 20:14, par Sofie

    Merci pour cet article magnifique .. Je suis depuis quelques temps interpellé par l’eucharistie.. Et de prendre conscience de l’adoration comme vous nous l’avez expliqué .. Et une grande lumiere pour moi. Merci

    Répondre à ce message