Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Devenir-un-saint-conseils-spi-de
      Devenir un saint : conseils spi de quelques amis

Devenir un saint : conseils spi de quelques amis


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 13 novembre 2015
  • réagir
  • 4 votes


"Là où passent les saints", ils laissent des traces " a dit Jean-Paul II.

En cette semaine de la Fête de tous les saints, nous vous donnons un témoignage de 7 saints que nous aimons particulièrement.

lundi

Mère Térésa

- J’AI SOIF . Oui, c’est la seule façon de commencer à décrire mon amour pour toi : J’AI SOIF DE TOI. J’ai soif de t’aimer et d’être aimé par toi c’est ainsi que tu es précieux pour moi.

- J’AI SOIF DE TOI. Tu ne dois jamais douter de ma miséricorde, de la manière dont Je t’accepte, de mon désir de te pardonner, de te bénir et de vivre ma vie en toi.

- J’AI SOIF DE TOI. Ouvre-moi, viens à moi, aie soif de moi, donne-moi ta vie – et je vais te prouver combien tu es important pour mon cœur.




mardi

Le travail devient prière -Josemaria Escriva

- Dieu vous écoute et vous encourage

- Nous atteignons l’allure des âmes contemplatives, tout en étant absorbés par notre tâche quotidienne, envahis que nous sommes par la certitude qu ’II nous regarde, tout en nous demandant une nouvelle victoire sur nous-mêmes :

- Ce petit sacrifice, ce sourire devant la personne importune, cet effort pour donner la priorité au travail le moins agréable, mais le plus urgent,

- Ce soin des détails d’ordre, cette persévérance dans l’accomplissement du devoir alors qu ’il serait si facile de l’abandonner, cette volonté de ne pas remettre au lendemain ce que l’on doit terminer le jour même,

- Et tout cela pour faire plaisir a Dieu, notre Père ’ »

Josemaria Escriva


mercredi

Aimer sa pauvreté en restant petit avec Thérèse de Lisieux :

- Thérèse a fait une trouvaille géniale : La petite voie de l’enfance spirituelle

- C’est l’esprit de l’évangile : Laisser venir à moi les petits enfants . Quiconque se fera comme un petit enfant sera le plus grand.

- Pour vivre cette enfance spirituelle, rester petit :

- Reconnaître mon néant, ma pauvreté, ma faiblesse, mon péché.

- Attendre tout du Bon Dieu comme un enfant attend tout de son Père .

- M’abandonner dans la confiance à l’amour de Jésus. Ne m’ inquiéter de rien.

- Etre moi-même en toute vérité devant le Seigneur sans aucun masque ; il n’y a que devant Lui que je peux être VRAI. Alors, Dieu poura me remplir de son amour ;

- Voilà la nouveauté de l’enfance spirituelle : Être en vérité, totalement.

Thérèse de Lisieux




jeudi

Le véritable amour avec soeur Faustine

- Soeur Faustine parle :

- Dieu m’a fait comprendre en quoi consiste
le véritable amour, et il m’a accordé la lumière
pour que je sache comment le lui témoigner en pratique.

- Le véritable amour de Dieu consiste à accomplir la volonté divine
dans nos actions :

- il faut que toutes, mêmes les plus petites, découlent de notre amour pour Dieu.
(279)



vendredi

La continence et la chasteté avec saint Augustin


- "Je croyais que la continence relevait de mes propres forces, (...) forces que je ne connaissais pas ; Et j’étais assez sot pour ne pas savoir que personne en peut être continent, si tu ne le lui donnes ;

- Et certes, tu me l’aurais donné, si de mon gémissement intérieur, j’avais frappé à tes oreilles et si d’ une foi solide j’avais jeté en toi mon souci ". (Confessions : 6,11,20)

- Voici le dialogue de Saint Augustin et Saint Ambroise,son ami, évèque de Milan : saint Augustin disait à Saint Ambroise en lui montrant le crucifix :

- « Regarde bien Jésus sur la Croix et rappelle-toi qu’il n’a pas moins souffert sur cette croix pour te garder vierge, toi Ambroise, que pour me rendre à moi ma virginité.

- Donc Ambroise, ne fais pas le malin. Nous sommes tous les deux le fruit de la grâce de Jésus Crucifié. »


samedi

La sainteté avec le Vénérable père Marie-Eugène


- La sainteté concrète a pour chacun de nous une forme particulière. Il n’y a pas de standardisation dans le Royaume de Dieu. Dieu ne connaît pas le robot qui marche. On pourrait en faire des millions… Ici, non, nous sommes tous différents : le bon Dieu a son dessein pour chacun de nous.

- La sainteté consiste dans un état de pauvreté tel qu’à tout instant on soit obligé de tout demander à l’Esprit Saint, on soit dans sa dépendance, suspendu à son secours, convaincu que sans sa grâce, on ne peut rien faire.

- Un saint vivant n’est pas immobile dans une niche et l’Esprit Saint ne le quitte pas dans les moments difficiles. La grande preuve de sainteté n’est pas de ne pas avoir de tentations ou de lassitudes, non, mais c’est de toujours marcher, de réagir, de monter vers Dieu.



dimanche

L’humilité avant tout

- Travaillons à l’humilité, car plus quelqu’un sera humble, plus sera-t-il charitable envers le prochain.

- En quoi devons-nous supporter nos frères ?

- En toutes choses : Supporter leur mauvaise humeur, leur façon de faire, d’agir, etc.

- Il y a des personnes si mal faites qu’elles ne peuvent supporter la moindre chose, qui n’est pas selon leur sens ou leur humeur.

(Saint Vincent de Paul : Une pensée par jour :n° 13 P 29, n°10 p28, éditions Médiaspaul )

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Réflexions de la semaine

Sur ce thème