Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Dieu-veut-me-guerir

Dieu veut me guérir - 3

Envoyons lui un SOS


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 29 mai 2011
  • réagir


3a- Ouvrir notre cœur et crier vers le Seigneur


Je vais vous raconter une histoire.
Il y a environ 20 ans, j’étais toujours célibataire d’un certain âge, et j’étais aidé par un ami, marié.
.
Pendant une retraite,
lors d’une conversation, il me demande à brûle pourpoint :
"Alors, quand te maries-tu ? "
Je le regarde, surpris et incrédule.
Il me répète :
"oui, alors, quelle est la date de ton mariage ? "


Je lui réponds d’un ton sec, car j’étais vexé et meurtri d’une telle question,
que " je n’y pensais plus "
que "c’était fichu "
que " j’étais trop vieux et que j’avais tourné la page"

Il me reprend et me dit :

"ce n’est pas le bon chemin.
Tu vas aller te mettre devant le Bon Dieu qui est exposé dans la chapelle,
tu vas lui ouvrir ton cœur et tout lui raconter ; »

Je suis resté sans voix dans un premier temps
et ensuite,
nous avons eu un échange viril et musclé car je ne partageais pas du tout son point de vue.


Puis,
je suis allé m’asseoir devant le Seigneur et j’ai ouvert mon cœur
et j’ai déversé dans le cœur de Jésus toutes mes souffrances accumulées depuis des mois et des années,
mes rancœurs, mon mal, mes difficultés,
mes péchés, mes désirs, mes larmes.

Et j’ai crié au secours.

Alors,
dans ce cœur à vif, Dieu m’a donné la paix, comme une bise légère qui rafraîchit.
A plusieurs reprises,
plus tard, dans des moments de prière,
quand cela faisait trop mal,
je prenais mon cœur et le mettais dans le cœur de Jésus.
Puis, je le reprenais à la fin de l’oraison.


-----------------------------------------

- Je voudrais vous dire à quel point on peut crier vers Dieu :
Vous irez regarder comment les hommes et les femmes prient dans l’ancien testament ;

> la prière de Tobie le Père,
quand il devient aveugle et celle de Sarah (livre de Tobie-chapitre 3)

> la prière d’Esther (livre d’Esther 4)

> la prière d’Anne ( Samuel 1° livre 1, 1) : on sait qu’elle prie le Seigneur et qu’elle pleure beaucoup, que sa prière se prolongeait, qu’elle parlait tout bas ses lèvres remuaient, mais on entendait pas sa voix, si bien que le prophète Elie la croit ivre...

- Comment ces hommes et ces femmes crient-ils au secours ?

- ils commencent par reconnaître ce que Dieu a fait pour eux et pour son peuple ;
on a vu tout à l’heure que c’est dur de ne pas avoir été choisi(e) ;


Aussi, nous vous proposons de remercier Dieu pour chaque fois que vous avez été choisi(e) par vos amis et:ou pour tel poste dans votre travail, pour tel service et pour être parrain ou marraine......pour toutes vos qualités en les nommant objectivement.

- Ensuite, ils reconnaissent leur péché
et les péchés du peuple d’Israël et puis ils supplient.

_

Nous aussi, nous pouvons donner à Dieu notre péché, toutes nos misères
et crier vers lui.
lui dire et lui redire ce qui nous fait mal, tous nos désirs ;



Lisez les poèmes de Marie Noëlle ;

Il n’y a pas à faire de belles phrases ;
et c’est là que nous pouvons remettre à Dieu tout ce qui relève de la culpabilité,
de l’accusation et des rancunes ;
Dieu ne nous accuse pas ;
celui qui nous accuse : l’accusateur de nos fautes, c’est Satan ;
Dieu ne nous accuse jamais ;
ne nous accusons pas et n’accusons pas les autres ;

- ce qui n’empêche nullement de chercher à comprendre pourquoi il y a tant de célibataires en Occident et quelle peut être ma part active pour avancer.


Certains jours où la solitude pèse trop lourd,
ce cri lancé vers Dieu peut être fait avec des amis sûrs ;
et, ensemble,
nous allons, en toute simplicité et délicatesse, prier les uns pour les autres.


Et je vous promets que Dieu répond.
Il ne vous a pas oublié, et il ne vous oublie pas.

Il attend que nous lâchions les commandes de notre vie
et que nous soyons devant lui comme des petits enfants certains de l’Amour de leur père et de leur mère,
pour pouvoir déverser en nous sa tendresse
et nous guérir.


3b - Dieu veut guérir notre cœur

Je vais vous raconter cette guérison du Seigneur en moi, au cours d’un week-end :

Juste avant le début de l’enseignement,
Daniel Ange nous a dit :
"j’ai téléphoné à une amie que prie pour vous.
Dans sons cœur, Dieu lui a donné une parole de consolation pour vous
et c’est la phrase suivante :

« Le Seigneur à genoux devant toi te demande pardon de te faire tant souffrir »


mais elle m’a transpercé le cœur.
Je me suis mis à pleurer.
J’ai pleuré toute la journée, des larmes de guérison.
Le soir, j’étais complètement vidé et dans une grande paix.

Dans les semaines qui ont suivi, j’ai pris conscience que le Seigneur m’avait guéri.
Avant,
je traînais cette souffrance comme un boulet à la jambe,
et chaque jour, une bonne partie de mes forces et de mon énergie servait à porter le boulet.

A partir de ce moment-là,
mon célibat a été dur, mais une force nouvelle était en moi - celle de Dieu.

(je sais que cette phrase est fausse théologiquement,
car Dieu n’a pas à nous demander pardon, il est innocent du mal et de la souffrance ;
Dieu ne vient pas expliquer la souffrance, il vient la partager.

Vous voyez, Dieu est à notre côté
et Dieu m’aime tel que je suis, comme son enfant
il veut guérir en chacun d’entre vous ce qui est blessé,
dans son cœur,
dans son psychisme,
dans son affectivité,
comme il l’a fait pour moi.


Dieu ne vous demande pas de faire et d’être des gens biens ;
surtout ne rien faire par volonté et à la force du poignet, ça ne tient pas.

Dieu nous appelle à nous laisser faire et nous laisser aimer et guérir par lui.

Nous pouvons aussi être appelé à faire un cheminement de pacification intérieure
qui va nous permettre de mieux nous connaître, en vérité,
et
de prendre conscience des blessures de notre enfance ou de notre adolescence
pour les présenter à la miséricorde de Dieu ;


Si vous le souhaitez, vous pourrez rencontrer une personne du service Accueil-écoute, pendant un moment,
et lui confier vos difficultés profondes


pour lire : Qui est premier dans ma vie ?

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.