Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Etre-un-avec-le-Pere

Etre un avec le Père

Vivre le mystère de l’unité à Dieu lui-même


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Père Gabriel
  • 12 mai 2016
  • réagir

Dans cette nuit mémorable, Jésus prie pour ses apôtres
mais aussi pour tous ceux qui, à leur suite, croiront à la parole.

Que demande-t-Il pour ses amis de tous les temps ?

De vivre le mystère de l’unité,
de l’union à Dieu lui-même.
La foi du monde, en l’Envoyé,
naîtra seulement de cette unité reçue et éclatante.

Unité intérieure de chacun d’entre nous avec le Père, le Fils et l’Esprit-Saint,
car l’unité extérieure de l’Église
n’en sera jamais que la conséquence.

Ce sont tous les hommes, toutes les femmes vivant ainsi
qui entraîneront le monde vers Dieu.

« Je prie afin que tous soient un,
comme Toi-même, O Père, Tu es en Moi et Moi en Toi,
afin qu’eux aussi soient en nous,
de façon que le monde croie que Tu m’as envoyé ».

Devenus ses amis, nous recevons du Christ sa vie,
celle-là même que le Père lui octroie dans la même splendeur.
Nous en sommes revêtus :
« Pour moi, Je leur ai donné la gloire, la clarté que Tu m’as donnée »

Voilà donc que par cette vie
le Christ Jésus réside en nous,
car la grâce est beaucoup plus la grâce du Christ que la nôtre.

« Je leur ai donné cette clarté divine,
afin qu’ils soient un, comme nous sommes un,
Moi en eux »

Mais le Christ, Lui, est uni avant tout à son Père dans cette même vie :
« Et Toi en Moi »

Père Gabriel






Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.