Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Guerison-de-la-belle-mere-de-Pierre

Guérison de la belle-mère de Pierre

Ses gestes, ses mains, son regard, toute sa personne trahissent son amitié devant cette femme malade.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Père Gabriel
  • 31 août 2016
  • réagir
  • 1 vote

Une courte méditation sur les attitudes de Jésus, face à un malade qu’il rencontre, au hasard de ses courses.

Dans l’incident de la guérison de la belle-mère de Pierre, les trois évangélistes ont noté, chacun à leur manière, les gestes qui trahissent cette divine et impatiente bonté devant la maladie et le malheur.

"Or la belle-mère de Simon était au lit avec de la fièvre.
Sans plus attendre on parle à Jésus de la malade."

On connaît sa bonté et on lui parle de la malade.

Matthieu, lui, souligne que cette maladie ne lui avait pas échappé car il savait voir. Son regard n’est jamais indifférent devant la maladie.

Il voit et ses gestes trahissent le désarroi de son cœur.
Il a vu la belle-mère de Pierre, couchée,
il a vu son abattement et sa fièvre brûlante.

“Jésus étant venu dans la maison de Pierre, vit sa belle-mère couchée et avec de la fièvre."

Le malheur des autres ne le laisse donc pas indifférent, et chacun des évangélistes traduit à sa manière cette amicale attention :

"Et se penchant au-dessus d’elle..."
(Lc)

"Et s’approchant Il la fit lever, en lui prenant la main..."
(Mc)

"Et Il lui toucha la main et la fièvre la quitta..."
(Mt)

Ses gestes, ses mains, son regard, toute sa personne trahissent son amitié devant cette femme malade.

Sa puissance est au service de sa bonté.

"Il commanda à la fièvre, qui la quitta ; et s’étant levée aussitôt, elle les servait."

Il n’y a pas que les paroles qui guérissent.

Père Gabriel







Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.