Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Jesus-apparait-aux-disciples-Thomas-absent

Jésus apparaît aux disciples, Thomas absent

Et Il va donner aux siens cet étonnant pouvoir de recevoir l’Esprit-Saint qui les guidera pour retirer le péché du monde


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Père Gabriel
  • 20 avril 2017
  • réagir
  • 3 votes

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 24,35-48.

En ce temps-là, les disciples qui rentraient d’Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain.
Comme ils en parlaient encore, lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : « La paix soit avec vous ! »
Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit.
Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ?
Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. »
Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds.
Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? »
Ils lui présentèrent une part de poisson grillé
qu’il prit et mangea devant eux.
Puis il leur déclara : « Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. »
Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures.
Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour,
et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.
À vous d’en être les témoins. »

Méditation de l’évangile du jeudi après Pâques 20 avril

Au soir de la résurrection, son apparition déchaîne la joie de ses amis, les emmurés du cénacle. Tout s’était écroulé, seules les portes du cénacle verrouillées protégeaient ces désespérés des menées de leurs ennemis qui venaient de triompher en assassinant Jésus.

Aussi l’apparition de Jésus parmi eux les saisit de crainte et de joie. Jésus les calme :
« Paix à vous » ; les raisonne : non, Il n’est pas un esprit.

« De quoi êtes-vous troublés ? Et pourquoi ces incertitudes s’élèvent-elles en vos cœurs ? Voyez mes mains et mes pieds : oui, c’est bien Moi. Touchez-Moi ; et rendez vous compte qu’un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. Et en disant cela, Il leur montra ses mains et ses pieds ».

Luc a admirablement décrit ce mélange de joie et de crainte qui les saisit devant le ressuscité :

« Comme ils étaient encore incrédules à force de joie et dans l’étonnement,
Il leur dit : avez-vous ici quelque chose à manger ? Et ils Lui donnèrent un peu de poisson grillé ; et Il le prit et en mangea en leur présence »

Et Il va donner aux siens cet étonnant pouvoir de recevoir l’Esprit-Saint qui les guidera pour retirer le péché du monde. Jésus, ce soir, nous donne sa paix, nous envoie au monde, comme le Père L’a envoyé et c’est l’Esprit Saint qui, à travers nous, atteindra désormais tous les hommes.

Au lieu de n’avoir que des raisonnements à offrir pour dissuader du mal et du péché, cette mission de Jésus nous permet de répondre, bien souvent, sans paroles, et d’apporter à nos frères la lumière incréée, la sagesse qui illumine et entraîne les cœurs (volonté et intelligence) vers la volonté du Père.

« Et Il leur dit donc de nouveau : Paix à vous ! Comme le Père m’a envoyé, Moi aussi Je vous envoie. Et ayant dit cela Il souffla sur eux, et leur dit : recevez l’Esprit Saint, ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis, ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus ».

A nous d’user de ce pouvoir qui reste dépendant de notre volonté, redoutable pouvoir vis-à-vis de nos frères. Est-ce aussi le pouvoir du ministère sacerdotal dans la confession et l’absolution ? Sans doute les deux, car comment ne pas voir cette force de l’Esprit à l’œuvre aujourd’hui, dans tant et tant de communautés de prière !

Vraiment ces hommes et ces femmes font reculer le péché et libèrent les intelligences et les cœurs. Ils apportent à notre monde la lumière de l’Esprit-Saint et la tendresse du Père.

Père Gabriel







Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.