Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Jesus-comprend-nos-faiblesses

Jésus comprend nos faiblesses


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 22 mars 2016
  • réagir
  • 1 vote

Lorsque Jean rapporte l’interrogation de Pierre, à la fin de la cène :

« Seigneur, où vas-Tu ? »

On ressent toute l’inquiétude de Pierre devant le départ du Seigneur
et tout l’amour qu’il Lui porte.
Il est désorienté.

Et devant la fin de non-recevoir de Jésus,
comme s’il doutait de la solidité et du réalisme de ses sentiments :

« Où je vais, tu ne peux maintenant me suivre,
mais tu me suivra plus tard. »

Pierre éclate et proteste :

« Seigneur, pourquoi ne puis-je Te suivre maintenant ?
Je donnerai ma vie pour Toi. »

Et dans Luc :
« Seigneur, avec Toi je suis prêt à marcher
et vers la prison et vers la mort. »

Jésus rappelle à Pierre sa fragilité :

« Je te le dis, Pierre :
le coq ne chantera pas aujourd’hui avant que tu n’aies nié trois fois de me connaître »

ette déclaration nous montre l’amour sincère de Pierre.
Nous n’avons guère à juger Pierre,
mais
à nous dire combien nous lui ressemblons dans notre fragile amour du Seigneur :
un rien, une souffrance, un deuil, une contrariété,
et voici notre belle assurance disparue.

Marc a bien raison de nous dire que les douze en disaient autant que Pierre :

« Quand il me faudrait mourir avec Toi, je ne Te renierais pas. »

Oui, combien nous leur ressemblons !

Père Gabriel







Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.