Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Jesus-notre-Sauveur

Jésus notre Sauveur

Dieu révèle à son peuple, à travers cette Loi, l’incommunicable, et cela à des êtres de chair, fragiles, finis, pour les conduire jusqu’à la connaissance de Jésus, son Envoyé, son Fils Bien –Aimé.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Père Gabriel
  • 12 février 2017
  • réagir
  • 1 vote

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,17-37.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir.
Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise.
Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »

Je vous le dis en effet : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.

Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : ‘Tu ne commettras pas de meurtre’, et si quelqu’un commet un meurtre, il devra passer en jugement.

Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu.

Méditation de l’évangile du dimanche 12 février

« Ne pensez pas que je suis venu abroger la Loi, ni les prophètes ; Je ne suis pas venu abroger, mais parfaire. »

L’homme, dont l’évolution nous laisse deviner la lente progression, a besoin avant tout d’un Sauveur. C’est Jésus, le Fils de l’homme, dont toute l’histoire se confond avec la nôtre.

Les lois divines qui organisent le monde se retrouvent aux quatre niveaux de la vie végétale, animale, humaine et spirituelle. La grande montée de la vie végétale et animale, sur des millions d’années, à travers une merveilleuse et si intelligente évolution,
prépare la venue, sur des millénaires, de l’homme, animal raisonnable, animal spirituel, chef d’œuvre de la création.

La grande aventure de la recherche du sens de la vie commence ainsi, il y a peut-être des millions d’années, avec ces hommes des cavernes lorsqu’ils enterrent leurs morts dans des lits de fleurs, dont le pollen a imprégné la terre qui les enserrent.
Cette poussière insignifiante découverte par nos microscopes témoigne déjà de leurs préoccupations de l’au-delà et nous apporte la preuve de la lente montée de la vie spirituelle et de notre appel vers Dieu.

Toute l’histoire d’Abraham et de sa descendance, chantée par Marie, n’est que la continuation de ce mouvement. Et cette évolution spirituelle à travers l’histoire d’Israël
se résume dans l’expression de la Bible : « la loi », l’Alliance d’Amour criée par les prophètes.

La Loi n’est pas à prendre ici dans ce sens juridique et restreint que lui donnent nos esprits d’Occidentaux, mais dans le sens multiple, vaste comme l’Océan de la Miséricorde et de l’Amour de Dieu envers l’homme, si bien développé dans le psaume 118 par exemple.
Dieu révèle alors peu à peu à son peuple, à travers cette Loi, l’incommunicable, et cela à des êtres de chair, fragiles, finis, pour les conduire jusqu’à la connaissance de Jésus, son Envoyé, son Fils Bien –Aimé.

« Ta Parole, en se découvrant, illumine, et les simples comprennent »

Jésus annonce, complète, termine, clôt une longue préparation divine à travers des siècles de l’histoire d’Israël. Il est la pierre d’angle du monument divin, élevé à travers toute l’histoire du peuple hébreu et toute l’histoire de l’homme, pour nous amener à partager sa propre vie, la Vie Éternelle.

« La Vie Éternelle, c’est que les homme te connaissent, toi, le seul vrai Dieu,
et Celui que tu as envoyé : Jésus-Christ »

« Non, ne pensez pas que je suis venu abroger la Loi ni les Prophètes ; Je ne suis pas venu abroger, mais parfaire… »

Cette création de l’homme, créature spirituelle, est bien le fait de Dieu. Mais quand a-t-elle eu lieu ?La science balbutie des hypothèses, indique des dates très incertaines.

Reste d’ailleurs entier le mystère de notre liberté et du péché ! Notre siècle avec ses camps de la mort, ses goulags, ses bombes atomiques, sa violence, mieux que tout notre siècle, nous en fait saisir sur le vif, l’abîme et la profondeur.

Ce péché « originel » appelle d’une nécessité absolue un Sauveur, Jésus vient parfaire l’homme, le tirer du mal, s’il le veut…

Oui, « ne pensez pas que je suis venu abroger la Loi ni les Prophètes ; Je ne suis pas venu abroger, mais parfaire…

Père Gabriel






Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Jésus un homme extra-ordinaire