Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/La-famille-le-lieu-privilegie-du-pardon
      La famille : le lieu privilégié du pardon

La famille : le lieu privilégié du pardon

C’est au sein de la famille qu’on s’éduque au pardon, parce qu’on a la certitude d’être compris et soutenus malgré les erreurs qui peuvent se commettre


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 3 mai 2016
  • réagir
  • 2 votes

Le pardon et la prière : les fondamentaux de la famille

L’importance de prier en famille

- Au cours de l’Année de la Miséricorde, que chaque famille chrétienne puisse devenir un lieu privilégié de ce pèlerinage où s’expérimente la joie du pardon. Le pardon est l’essence de l’amour qui sait comprendre l’erreur et y porter remède.

- C’est « au sein de la famille qu’on s’éduque au pardon, parce qu’on a la certitude d’être compris et soutenus malgré les erreurs qui peuvent se commettre ».

- Rappelant combien il est « beau » « d’ouvrir toujours son cœur les uns aux autres, sans rien cacher », le Pape a invité chacun à ne pas perdre confiance dans la famille.



La chose la plus belle est que toute la famille accomplit le pèlerinage :

- Papa, maman et les enfants, ensemble, se rendent à la maison du Seigneur pour sanctifier la fête par la prière.

- Un enseignement important offert aux familles.

- Ensuite, le pèlerinage ne s’arrête pas une fois le sanctuaire atteint, il faut mettre en pratique l’enseignement du pèlerinage une fois rentré chez soi.



La vie de famille est faite d’un ensemble de petits et de grands pèlerinages

- Invitant les familles à « marcher ensemble et à avoir un même but à atteindre », le Pape souligne outre l’importance du pardon, l’importance de l’éducation à la prière.

- Marie et Joseph ont enseigné à Jésus à réciter les prières, rappelle-t-il. Durant la journée ils priaient ensemble. Le samedi, ils allaient ensemble à la synagogue.



Le Pape encourage également les parents à bénir leurs enfants au début et à la fin de la journée ;

- Traçons sur leur front le signe de la croix comme le jour du Baptême. Les bénir signifie « les confier au Seigneur pour que Lui soit leur protection et leur soutien dans les différents moments de la journée ».

- Retrouvons nous pour un bref moment de prière avant de prendre ensemble les repas, pour remercier le Seigneur de ces dons, et pour apprendre à partager ce qui est reçu avec celui qui est davantage dans le besoin.



Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrir la Miséricorde de Dieu