Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/La-parabole-des-dix-vierges

La parabole des dix vierges

Pour Jésus, l’amour est un don personnel, personne ne peut alimenter cette flamme, elle ne brûle que si nous aimons.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Père Gabriel
  • 26 août 2016
  • réagir
  • 1 vote

Dans l’introduction des dix vierges, les sages et les folles, Jésus nous invite à prier afin d’être prêts au moment de la mort, à l’heure de Dieu, que nous ignorons.

Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme.

Veillez et priez, voilà ses conseils et son magnifique programme de dignité morale :
paraître devant le Fils de l’homme, debout la lampe à la main . Et cette image de la lampe suggère au Seigneur cette extraordinaire parabole des dix vierges, parabole de la liberté, face à la tendresse de Dieu.

En fait, Dieu veut qu’il y ait une intimité très grande entre nous et Lui. Il est l’époux que le cortège des vierges attend.

Jésus nous regarde comme des êtres libres, responsables de notre destin spirituel. L’huile de nos lampes, pour le banquet des noces éternelles, ne vient que de nous et de notre propre initiative.

C’est ce que le Seigneur nous laisse entendre :

Comme l’époux tardait, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.
Au milieu de la nuit, il y eut un cri : “Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.

Alors, toutes ces vierges s’éveillèrent et arrangèrent leur lampe. Les imprudentes dirent aux prudentes :

“Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent".

Les prudentes répondirent :

“Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous, allez plutôt chez les marchands vous en acheter.”

Notre âme est en attente de Dieu comme une vierge libre, toute orientée vers son époux. Toute notre ardeur de recherche, dans notre nuit terrestre, dirige la lumière de notre espérance et de notre amour vers Dieu, époux de notre âme.
Pour Jésus, l’amour est un don personnel, personne ne peut alimenter cette flamme, elle ne brûle que si nous aimons.

Voilà l’époux, allez au devant de Lui.

Les vierges folles qui n’ont pas d’amour ne peuvent attendre de secours de leurs compagnes prévoyantes. L’amour n’appartient qu’à celui qui l’a payé du don de lui-même.

Ce n’est pas que les vierges prudentes soient égoïstes, mais l’huile qui brille dans leurs lampes et illumine le chemin qui conduit au Christ, c’est leur amour. C’est leur amour qui ne va qu’à l’époux et ne peut se livrer à un autre.

A nous d’acheter cette huile, nous sommes des êtres debout, libres de notre destin surnaturel.

Père Gabriel






Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Le royaume de Dieu