Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/La-place-de-Therese-dans-ma-vie-1

La place de Thérèse dans ma vie . 1

Un témoignage

Voici mon témoignage de l’amitié que j’ai pour Thérèse de Lisieux


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 14 octobre 2011
  • réagir

AUTEUIL 24 MARS 2010

Je suis heureux ce soir d’être parmi vous, dans cette chapelle des Apprentis d’Auteuil et je vais vous donner mon témoignage de l’amitié que j’ai pour Thérèse depuis de nombreuses années et qui a changé toute ma vie et qui l’a boostée.
Il se déroulera en 2 parties :

1 PREAMBULE

- 1a Les évènements de ma vie

- 1b Le caractère de Thérèse

2 LES 3 ATTITUDES FONDAMENTALES DE THERESE

- 2a Aimer ma pauvreté en restant petit.

- 2b Espérer aveuglement dans l’amour et la miséricorde de Jésus pour moi

- 2c Pratiquer la charité par de petits actes d’amour


1 PREAMBULE

- 1a LES EVENEMENTS DE MA VIE

- J’ai rencontré Thérèse à 18 ans par la lecture d’un livre trouvée dans la bibliothèque de ma grand-mère qui présentait les différents points de sa vie et de son enseignement. Aussi, pendant 4 ans, je me suis exercé à pratiquer l’abandon à la providence, à accepter ma pauvreté et mon péché, et à vivre comme un enfant.
Ces exercices quotidiens et simples ont rééquilibré mon caractère complexé et anxieux de l’époque, ont fondé ma vie chrétienne et ont crée des liens spirituels profonds.

Puis j’ai oublié Thérèse.

- Une quinzaine d’année après, j’ai rencontré le Renouveau Charismatique et beaucoup de personnes connaissaient Thérèse et en parlaient et j’ai tout d’un coup réalisé : « mais je la connais depuis longtemps, cette religieuse de Lisieux »

- Professionnellement, j’ai été amené à travailler à Alençon pendant 2 ans et j’allais prier dans la maison de Thérèse dont une partie avait été transformée en chapelle. Pendant mon oraison, j’avais près de moi des objets familiers de la famille Martin.
J’ai participé à un grand rassemblement sur Thérèse, prêché par le Père Gaucher.
En lisant ses livres et ceux du père Sion et de Marie-Eugène de l’Enfant Jésus, j’ai appris à mieux la connaître ;

- Enfin, je fus engagé à la Fondation d’Auteuil en 1981 :
et là, j’ai travaillé à l’ombre de Thérèse ; elle était la compagne de nos journées puisqu’elle était la protectrice des Orphelins selon la volonté du Père Brottier, protégé par elle pendant la guerre de 14-18.
Elle faisait partie du personnel, et le DG et le DGA avait une confiance totale en Thérèse et un amour chevillés au corps ; quel exemple pour moi de leur foi en cette jeune fille pour leur vie personnelle et la conduite de l’œuvre !

- Je me suis marié avec Christine qui aimait aussi beaucoup Thérèse et nous avons eu une fille que nous avons appelée Thérèse ; un grand désir réalisé !
Les années ont passé et maintenant à la retraite, j’ai crée un site de prière, oraweb.net
qui est sous la protection de Thérèse.

- Pour conclure cette présentation « En 1923, le jour de la béatification de Thérèse, le Père Marie Eugène de l’Enfant Jésus, a écrit :
« La mission de Thérèse est une effusion de l’Amour divin dans les âmes. La béatification marque l’authenticité divine de cette mission. Nous voici maintenant officiellement encouragés à marcher dans cette voie, à croire nous aussi à l’amour divin. »

Ces propos ont été confirmés par proclamation de Thérèse docteur de l’Eglise à Rome en 1997 : Nous y étions : un moment inoubliable ! Maintenant Thérèse, docteur de l’Eglise : Sa doctrine d’Amour est juste et imitable par tous.

Suite : La caractère de Thérèse

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.