Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Le-Careme-cette-semaine-avec-S-B
      Le Carême, cette semaine avec S. B. Fouad Twal

Le Carême, cette semaine avec S. B. Fouad Twal

Patriarche latin de Jérusalem


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 17 février 2015
  • réagir
  • 1 vote

Chers Frères et Soeurs dans le Christ, “ A vous, toutes et tous, grâce et paix !”




lundi 16 février 2015

Le jeûne de Jésus se situe certainement dans la région désertique à quelques kilomètres de Jéricho

- Nous lisons dans l’évangile que “Jésus jeûna quarante jours et quarante nuits”

- Ce jeûne se situe certainement dans la région désertique à quatre kilomètres au Nord-Ouest de Jéricho, sur une montagne appelée précisément « Quarantena »

- Au XIIe siècle, la montagne était habitée par des religieux appelés frères de la Quarantaine.

- Une fois de plus, notre Eglise de Jérusalem peut non seulement parler de l’Histoire mais aussi de la géographie et de la topographie du Salut.





mardi 17 février 2015


Le jeûne de Jésus : un magnifique exemple pour nous

- Jésus a tenu à être semblable à ses frères et sœurs les hommes ; et il a été éprouvé en tout comme nous, à part le péché.

- Son jeûne, pas plus que son baptême par Jean, ne constituait donc aucune nécessité personnelle.

- Pour nous, par contre, la pénitence, le jeûne, la réconciliation, avec la prière et l’aumône, sont indispensables afin d’expier nos péchés

- Avec cette différence essentielle : nous voyons dans le Sauveur qui jeûne, un exemple magnifique pour nous.

- Et l’Eglise a tenu à reproduire chronologiquement le laps de temps passé par le Christ au désert, dans le jeûne et la prière, en nous conduisant à imiter le Christ et Moïse et Elie, prophètes de l’Ancien testament.



mercredi 18 février 2015 - Jour des Cendres

Le jeûne un soutien pour être vainqueur du mal

- Benoît XVI se demande quelle valeur et quel sens peut avoir la privation de nourriture et de boissons.

- En se fondant sur l’Ecriture et la Tradition, il répond, que le jeûne est un grand soutien pour nous éviter le péché et tout ce qui peut nous y amener, entre autres, le désir de posséder.

- Le Pape rappelle que nous ne sommes pas les propriétaires des biens que nous détenons, mais plutôt des intendants et appelle au partage, comme dans l’Eglise primitive de Jérusalem.

- Le jeûne stimule notre charité : aussi, soyons attentifs les uns aux autres pour nous stimuler mutuellement.

- Pour nous, le jeûne est aussi un moyen efficace afin de manifester notre repentir et notre désir de réparer le mal que nous avons fait.

- C’est dans ce sens que le prophète Jonas invitait les habitants de Ninive à la pénitence par le jeûne.


jeudi 19 février 2015

Un jeune dans le secret et la discrétion

- Jésus nous donnera bientôt le cadre du jeûne et de l’aumône :

- C’est dans le secret et la discrétion, sans ostentation, ni apparence misérable ou mortifiée, tout en gardant le caractère public et communautaire des cérémonies dans l’Eglise.

- La pénitence est une attitude de retour vers le Seigneur et au bien ; un retour « au Père » comme l’enfant prodigue.

- En effet, le verbe araméen et arabe est exactement « toubou », « revenez ».




vendredi 20 février 2015

un temps pour nous rendre compte de notre fragilité

- Le carême, une marche de quarante jours, comme au désert, est un appel :

- A méditer sur le mystère de la Croix, afin de nous configurer à la mort de Jésus, en vue d’un changement radical dans notre vie ;

- A être docile à l’action de l’Esprit Saint qui nous transformera comme il a transformé Saul sur le chemin de Damas ;

- A adapter notre vie à la volonté de Dieu, nous libérant de notre égoïsme, dépassant la volonté de puissance et la cupidité, ouvrant notre cœur à l’amour du Christ et du prochain.

- Le carême est un temps pour nous rendre compte de notre fragilité et accueillir la réconciliation afin de nous orienter vers le Christ.


samedi 21 février 2015


Comment jeûner ?

- L’Eglise nous demande un minimum de jeûne et d’abstinence comme suit :

- Les fidèles sont priés de s’abstenir de la viande :
le mercredi des cendres, tous les vendredis de carême et le temps de la Passion, .

- Ils sont exhortés à se contenter d’un seul repas par jour, excepté les malades et les personnes âgées

- C’est le jeûne « spirituel » qui plaît le plus au Seigneur : que nos sens jeûnent en refusant le péché, en parole, action et omission .

- Eviter les repas succulents et les boissons alcooliques.

- L’imiter la cigarette, les spectacles, la télévision et internet hors usage professionnel , pour vivre dans une ambiance de recueillement

- Le fruit de nos sacrifices et renoncements peuvent être offerts aux Associations caritatives.



dimanche 22 février 2015

La charité selon saint Vincent de Paul

- La charité, qui est elle-même communicative, produit la charité.

- Et un coeur vraiment embrasé et animé par cette vertu fait ressentir son ardeur, et tout ce qui est dans un homme charitable respire et prêche la charité.

- Faire ce que le Fils de Dieu a fait sur la terre : Donner la vie à ces pauvres malades : la vie du corps et la vie de l’âme

- Dieu vous a plantés dans ce monde pour que vous portiez des fruits d’humilité, patience, pauvreté et toutes les autres vertus.


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Réflexions de la semaine