Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Le-grain-de-seneve

Le grain de sénevé


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 14 juin 2015
  • réagir

Rien n’est plus dynamique, plus vivant que la semence.
Ainsi en est-il de cette parole de Jésus,
la Bonne Nouvelle, contenue dans l’Evangile.

"Jésus disait :
A quoi pourrions-nous comparer le Règne de Dieu ?
Ou en quelle parabole le mettrons-nous ?

C’est comme un grain de sénevé,
qui lorsqu’il a été semé sur la terre,
étant la plus petite de toutes les graines qui sont sur la terre, et lorsqu’il a été semé,
il monte et devient plus grand que toutes les plantes potagères.
Et il fait de grandes branches,
"de sorte que les oiseaux du ciel peuvent s’abriter sous son ombre "

Ce qui frappe,
c’est cette disproportion entre l’effet et la cause apparente.

Cette semence, cette parole de Dieu,
ce Verbe de Dieu nous apporte une vie nouvelle, divine.

Ce Royaume aura donc la puissance du germe qui,
sans bruit, régulièrement croît,
soulève la terre et devient une arbre pour les oiseaux du ciel.

En fait c’est l’Eglise qui,
partie de cette parole du Christ,
s’étend sans cesse de par le monde et dont les rameaux offriront bientôt asile à tous les peubles de la Terre.

Il y a aussi,
à côté de l’aspect Royaume-Eglise,
l’aspect du Royaume, Vie intérieure, en chacun de nous.

Cette graine minuscule, semée en nous au baptême, croît lentement mais sûrement.

La terre est comme le jardin de Dieu :

Depuis le Christ,
l’humanité est ensemencée par cette parole de vie,
mais comme pour toute semence,
il faut du temps pour que la visite de Dieu à chaque nation,
à chaque homme, leur offre ainsi la possibilité de se tranformer.

Et pourtant cette semence porte en elle-même sa force d’évolution surnaturelle.
Peu à peu grandit en nous l’intimité avec le Seigneur-Jésus,
à mesure que nous sommes davantage capables de garder ses paroles et de les vivre.

"Celui qui m’aime c’est celui qui garde mes paroles,
observe mes commandements".

Jésus, dans le texte de Luc,
précise que c’est l’homme,
dans un geste libre qui prend et jette dans le jardin de son coeur le grain de sénevé, semence du Royaume.

Notre liberté ainsi orientée vers Dieu voit ses forces décuplées
par les forces vives du Royaume.

"Jésus disait donc :
A quoi est semblable le Règne de Dieu, et à quoi le comparerai-je ?
Il est semblable à un grain de sénevé qu’un homme a pris et jeté dans son jardin.
Et il a crû.
Il est devenu un arbre et les oiseaux du ciel se sont abrités dans ses branches "

Transformation si bien décrite par Jésus lui-même :

"Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi !
Qu’il boive, celui qui croit en moi !
Comme l’a dit l’Ecriture :
des fleuves d’eau vive s’écouleront de son sein"

Père Gabriel







Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Le royaume de Dieu