Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Le-jeune-homme-riche

Le jeune homme riche

Il est impossible à l’homme seul de se détacher de la passion de l’argent et du pouvoir, mais Dieu peut très bien changer son coeur


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Père Gabriel
  • 21 août 2017
  • réagir
  • 4 votes

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 19,16-22.

En ce temps-là, voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? »
Jésus lui dit : « Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. »
Il lui dit : « Lesquels ? » Jésus reprit : « ‘Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage.
Honore ton père et ta mère.’ Et aussi : ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même.’ »
Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ? »
Jésus lui répondit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. »
À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

Méditation de l’évangile du lundi 21 août

Lorsque Jésus demande au Jeune homme riche, celui-ci change de figure, et Jésus voyant le jeune homme riche s’éloigner tout triste, dit à ses apôtres :

"Combien difficlement ceux qui ont des richesses entrent-ils dans la Royaume de Dieu !"

Pour Jésus, c’est clair, l’annonce du Royaume ne se fera que dans la pauvreté. Notre rôle n’est pas de nous confier dans l’argent. Le Royaume est d’un tout autre ordre. Il s’agit d’une mission de la Parole, à jeter dans le monde comme une semence, selon l’enseignement même de Jésus, dans la parabole du semeur. Les moyens matériels ne sont donc que très accidentels pour Lui. De tels propos ne passent pas très bien du côté des apôtres : cela leur reste en travers de la gorge.

"Les disciples étaient stupéfaits de ses paroles"

Jésus va insister, reprendre les mêmes idées, mais ses paroles se feront encore plus amicales pour bien marquer l’importance de cette mise en garde contre la richesse.

"Mais Jésus, prenant de nouveau la parole, leur dit : mes fils, combien il est malaisé d’entrer dans le Royaume de Dieu !".

Devant leur désarroi son coeur lui dicte les mots qui les apaisent : "mes fils"... comme une mère dont la voix se fait plus douce et les mots plus affectueux, plus pressants, pour détourner son enfant du péril qu’il ignore.

Entrer dans le Royaume, cela veut dire beaucoup de choses. Mais ici, Jésus nous rappelle que notre attachement aux biens de la terre nous empêche de rentrer dans ce grand mouvement de libération spirituelle, qu’est l’annonce de la Bonne Nouvelle. Les riches ne sont pas assez fous pour aller compromettre leur fortune pour des idées, les idées du Royaume.

Les apôtres sont entrés dans le Royaume à la suite de Jésus, mais richesses et premières places ne les laissent pas indifférents. Les démarches des fils de Zébédée et de leur mère sont dans ce sens :

"Alors s’approcha de Lui la mère des fils de Zébédée, avec ses fils, prosternée et lui demandant quelque chose. Il lui dit : que veux-tu ? Elle lui dit : dis que nos deux fils que voici soient assis, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche dans ton Royaume".

Jésus insiste donc lourdement pour les faire changer de mentalité.

"Il est plus facile à un chameau d’entrer par le chas d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume de Dieu".

Devant de telles déclarations de leur Seigneur, les disciples sont atterrés ; fini le joyeux Royaume où ils occuperaient les premières places !

"Ceux-là étaient dans la stupeur, se disant les uns aux autres : et alors, qui peut être sauvé ? Jésus fixant sur eux son regard leur dit : aux hommes, c’est impossible, mais à Dieu non ; tout en effet, est possible à Dieu".

Son regard les réconforte donc ainsi que son optimisme qui puise sa force en Dieu. Il est impossible à l’homme seul de se détacher de la passion de l’argent et du pouvoir, mais Dieu peut très bien changer son coeur et lui donner de trouver le bonheur dans la pauvreté. Alors il entre dans le Royaume.

Père Gabriel







Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



L’évangile et sa méditation par le Père Gabriel