Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Le-mepris-de-l-argent

Le mépris de l’argent


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 10 novembre 2012
  • réagir

Les gens d’argent n’aiment pas le Christ.
Quel drôle d’animal que l’homme qui va jusqu’à narguer son Dieu, à cause de l’argent.

"Les pharisiens, amis de l’argent, écoutaient tout cela et le narguaient"

Ses ennemis le raillent parce qu’Il nous met en garde contre l’argent.

"Vous ne pouvez servir Dieu et l’argent"

Mais Il va riposter calmement, mais fermement,
soulignant l’inanité de cette grandeur humaine, basée sur la richesse et l’orgueil.

"Vous êtes ceux qui se font passer pour justes devant les hommes.
Mais Dieu connaît vos coeurs.
En effet, ce qui est élevé parmi les hommes est une abomination devant Dieu"

Il y a bien des "Altesses".
Jésus n’apprécie pas du tout les titres comme nous.
Il a bien d’autres points de repère pour nous jauger.
Dieu nous connaît pour nous mesurer à notre aulne,
et Il se moque de l’appréciation des hommes.

Devant les yeux de Jésus,
quelle dérision que cette grandeur, que cette richesse,
oripeaux pitoyables pour Celui qui crée les mondes.

Il y a sûrement à notre époque, parmi beaucoup de chrétiens,
un véritable retour à cette vérité de Jésus.
Il y a un désir d’abandonner toutes les façades pour construire un monde avec Jésus-Christ,
sans arrogance, sans "grandeurs".

Il y a un désir immense de ne plus se faire passer pour juste ;
de ne plus juger les hommes à leur poids d’argent et d’honneurs.

"Ce qui est élevé parmi les hommes est une abomination devant Dieu".

J’aime aussi cette réflexion de Jésus :

"Mais Dieu connaît vos coeurs".

Il les connaît dans leurs péchés. Il les connaît dans leur faiblesse.
Il les connaît dans leur sincérité. Il les connaît dans leur déchirement.

Comme il est bon de se savoir connu de ce Dieu de Jésus-Christ,
de ce Dieu qui nous aime dans notre vérité d’homme,
tels que nous sommes ;
Il ne nous reproche que notre sot orgueil :

"Ce qui est élevé parmi les hommes est une abomination devant Dieu".

Oui, Dieu connaît nos coeurs ;
Il connaît notre misère, mais il suffit de le reconnaître pour qu’Il élève les humbles.
C’est déjà ce que disait sa Mère.

Voilà pourquoi les pauvres et les pécheurs n’ont rien à craindre d’un Dieu
qui n’est venu que pour les sauver.

Père Gabriel







Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Le royaume de Dieu