Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Les-elements-positifs-a-la
        Les éléments positifs à la décision

Les éléments positifs à la décision


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 25 mars 2015
  • réagir


5- CE QUI FAVORISE LA DECISION

5a- Le temps et la patience

. Le temps, qui n’est pas forcément le même pour chacun, respecte le choix
et favorise le mûrissement de la décision ;

. la patience permet à la permet à l’intelligence et à la volonté de prendre le pas sur la passion
et sur le feu des sentiments.

5b- Faire des pas successifs

- Le premier pas
peut être d’ouvrir notre coeur à l’autre pour lui dire
que nous aimerions le connaître davantage ;
c’est par cette démarche que vous allez ouvrir la relation particulière entre vous
et avoir une première confirmation de la réciprocité ;
(voir les préalables)

- Ce premier pas est tout simple, nécessaire et indispensable,
il est facile pour certains et difficile pour d’autres ;

- N’attendez pas des mois pour le faire, car parfois l’autre attend
et ce n’est pas confortable d’attendre ;

- Je suis tenté de dire aux garçons :
allez y ; jetez-vous à l’eau ; prenez votre place d’homme !

- Ensuite, on ressent un sentiment de paix pour certains,
ou d’ angoisse pour quelques uns, éventuellement ;

- Le seul chemin possible : AVANCER !

- Avancer lentement, régulièrement comme dans une course de montagne ;

- demandez à l’autre de temps en temps : ça va ? et l’autre répond : ça va...
vous venez de prendre une 2° décision.....puis une 3°

- Comme en montagne, on peut avoir une crampe ou mal au ventre
parce qu’on a la trouille ; alors, arrêtez-vous un peu ensemble ;
évitez de faire 3 pas en arrière, puis 1 pas en avant au milieu d’un passage dangereux ;

- Faites vous aider ensemble ou séparément par un prêtre ou une personne compétente
pour apprécier l’importance relative des obstacles ;

- Vous êtes sur le chemin de la connaissance de l’un de l’autre, dans la vérité,
pour choisir votre futur époux ou épouse,
et non sur le chemin de la séduction.

- quelques fois, en cours de route, on s’aperçoit que l’on n’est pas fait l’un pour l’autre ;
alors, il est préférable d’arrêter, même si c’est douloureux ;
quand la décision est prise,
que l’application en soit rapide, ferme et définitive en cessant de se voir ;
les atermoiements font beaucoup souffrir celui qui est le plus attaché car il espère un revirement ;

pour ceux qui continuent le chemin,
les décisions successives ont construit petit à petit la relation qui conduit à la décision dont on vient de parler ;

5c- La prière, la foi et la confiance

Ces quelques mois
qui précède le choix sont particulièrement denses,
et exigeants par l’importance de la décision,

c’est pourquoi, il est véritablement nécessaire :

- de prendre seul et si possible à deux
des temps de silence et de recueillement devant le Seigneur,

- lui présenter chaque point concrètement

- lui demander de nous éclairer.

il va nous aider à travers les rencontres et les évènements ...

5d- L’aide par des personnes compétentes.

Je suis frappé de constater combien certains prêtres ou des couples savent aider au discernement ;

ils ont une sagesse, un recul, une qualité d’écoute et de conseil...
les parents peuvent aussi être de bons conseils :

nous avons rencontré récemment des jeunes mariés ;
la jeune femme n’a pas été du tout bien accueillie dans sa future belle-famille,
qui la jugeait trop peu intelligente et n’ayant pas fait des études suffisantes..
bref pas assez bien pour leur fils ;
Ils ont eu tous les 4 : les parents de la jeune fille, la jeune fille fiancée et son fiancé,
une discussion très profonde ;
les parents ont montré au garçon à quel point il pouvait se sentir tiraillé
entre sa future femme et sa famille ;
ils les ont amené à réfléchir sans poser de jugement, et sans prendre position ;
cet échange l’a aisé à prendre sa décision ;

5e- La liberté de décision, jusqu’au jour de notre mariage

C’est un atout majeur : Nous sommes libres l’un et l’autre jusqu’au oui final ;

Dans l’étape qui précède la cérémonie, nous préparons cet engagement.

Dans les derniers moments,
nous pouvons comprendre que nous nous sommes trompés
et décider de ne pas poursuivre.

C’est un acte grave, difficile à faire, lourd de conséquence,
mais qui se produit parfois.

On constate le prix que l’Eglise attache à la liberté.

Pour lire l’article suivant

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.