Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Pourquoi-craindre-le-demon

Pourquoi craindre le démon ?

Baptisés, nous sommes libres face au démon. L’empire du démon croule devant le Fort, armé de la toute puissante tendresse de Dieu.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Père Gabriel
  • 10 janvier 2017
  • réagir

Evangile de saint Marc 1,21-28

Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, Jésus se rendit à la synagogue, et là, il enseignait.
On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes.
Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier :
« Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. »
Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. »
L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui.
Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. »
Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée.

Méditation de l’évangile du mardi 10 janvier

Jésus domine le démon et lui parle en Maître. Jésus lui commande et il obéit. Pourquoi tant le craindre ?

"Il y avait dans la synagogue de Capharnaüm, un homme possédé d’un esprit mauvais qui se mit à crier : Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais fort bien qui tu es : le Saint, le Saint de Dieu !"

Il faut savoir de quel respect le Nom divin était entouré chez les juifs, pour comprendre l’émoi suscité dans l’assistance, par cette scène inattendue. Même au Temple, on ne prononçait le Nom divin qu’à voix basse et ce possédé hurlait le Nom Divin. C’était la consternation, l’effroi le plus complet dans la synagogue de Capharnaüm. Aussi Jésus,
en faisant taire le possédé voulut-il en premier lieu rétablir l’ordre.

"Jésus l’interpella vivement : Silence ! Sors de cet homme ! L’esprit mauvais le secoua avec violence et sortit de lui, en poussant un grand cri."

Le démon a donc percé la vraie personnalité de Jésus. Il connaît l’opposition radicale qui existe entre eux deux. Jésus n’est venu que pour le perdre et lui arracher son empire sur le monde. Le démon le craint. Jésus lui parle avec autorité. Il le chasse comme un chien qui courbe l’échine sous le bâton et que l’on renvoie à sa niche.

"Silence, sors de cet homme !"
. Il ne lui permet pas de nuire en sa présence. " L’esprit mauvais le secoua avec violence et sortit de lui, en poussant un grand cri." Que l’on est loin de la crainte ridicule qu’inspirent à des chrétiens, les soi-disant agissements du démon qui , bien souvent, ne sont que pures chimères, comme les jeteurs de sort.

Baptisés, nous sommes libres face au démon. L’empire du démon croule devant le Fort, armé de la toute puissante tendresse de Dieu. Jésus vient nous libérer de toutes autorités abusives, de celles des hommes comme de celles des démons.
Devant Lui, recule l’esprit impur qui détruit l’homme en le réduisant à ses instincts. C’est le sens de la réflexion des gens de son époque, devant son action si efficace face au démon.

"Tous s’interrogeaient : Qu’est-ce que cela veut dire ? Il commande même aux esprits mauvais, et ils obéissent."

Père Gabriel







Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Le royaume de Dieu

Sur ce thème