Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Priez-dans-le-secret

Priez dans le secret

Dieu devient un Père, à qui l’on parle dans le secret de son cœur ou de sa chambre.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Père Gabriel
  • 1er mars 2017
  • réagir
  • 3 votes

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 6,1-6.16-18.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l’accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer. Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.
Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra.
Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra.
Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;
ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra. »

Méditation de l’évangile du mercredi des Cendres

Et lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites", car ils aiment à prier debout dans les synagogues et aux angles des places, afin d’être vus des hommes ; en vérité, je vous le dis : ils ont reçu leur récompense.

Pour toi, lorsque tu pries, entre dans ta chambre, et ta porte fermée, prie ton Père qui est dans le secret. Et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra"

Dieu, pour Jésus, est avant tout le Père à qui nous confions nos prières, qui sont en même temps nos joies et nos peines, si cruelles parfois.

Lui, se rend dans les endroits déserts pour prier dans le secret, à tous les moments importants de sa vie. Il nous engage à créer ces mêmes relations intimes entre le Père et nous, et à ne pas verser dans une prière simplement extérieure où notre cœur et celui de Dieu n’ont rien à faire.

Les rapports qu’il instaure avec Dieu dans la prière sont entièrement nouveaux. Tous les peuples de la Terre craignent et vénèrent leur Dieu. Jésus nous apprend une manière toute nouvelle de parler à Dieu.

Il devient un Père, à qui l’on parle dans le secret de son cœur ou de sa chambre.
Pour Lui, les choix de la prière sont les choix, dans la liberté, d’enfants dont l’amour filial ne se galvaude pas en public, mais ne s’exprime bien que dans l’intimité de la maison.

"Pour toi, lorsque tu pries, entre dans ta chambre et, ta porte fermée, prie ton Père qui est dans le secret. Et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra".

La manière dont Il nous parle de Dieu, la manière dont Il nous invite à Le prier, nous indique clairement la qualité et la trempe de son âme. Jamais aucun des grands prophètes d’Israël, jamais aucun des grands génies de l’humanité n’avaient envisagé des rapports aussi intimes, aussi filiaux entre les hommes et Dieu.

Car, il est bien évident qu’avec Jésus la Religion a cessé d’être affaire de crainte pour devenir affaire d’amour.

Oui, Jésus nous conseille une prière recueillie, dans le silence ; une prière qui jaillit du cœur vers le Père, dans le secret d’un tête-à-tête. Cette prière est dialogue, même si rien n’est prononcé ; car le Père voit les secrets de nos cœurs, secrets si lourds, si personnels ! C’est là que le Père nous rejoint, au plus intime de nous-mêmes.

Père Gabriel







Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Pour suivre Jesus