Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Se-garder-du-levain-des-Pharisiens-1738

Se garder du levain des Pharisiens

Jésus rejette la doctrine des pharisiens formalistes et sans amour et leur attitude morale qui fige toute spiritualité


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Père Gabriel
  • 28 août 2017
  • réagir

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 23,13.15-22.

En ce temps-là, Jésus disait :
« Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous fermez à clé le royaume des Cieux devant les hommes ; vous-mêmes, en effet, n’y entrez pas, et vous ne laissez pas entrer ceux qui veulent entrer !
Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous parcourez la mer et la terre pour faire un seul converti, et quand c’est arrivé, vous faites de lui un homme voué à la géhenne, deux fois pire que vous !
Malheureux êtes-vous, guides aveugles, vous qui dites : “Si l’on fait un serment par le Sanctuaire, il est nul ; mais si l’on fait un serment par l’or du Sanctuaire, on doit s’en acquitter.”
Insensés et aveugles ! Qu’est-ce qui est le plus important : l’or ? ou bien le Sanctuaire qui consacre cet or ?
Vous dites encore : “Si l’on fait un serment par l’autel, il est nul ; mais si l’on fait un serment par l’offrande posée sur l’autel, on doit s’en acquitter.”
Aveugles ! Qu’est-ce qui est le plus important : l’offrande ? ou bien l’autel qui consacre cette offrande ?
Celui donc qui fait un serment par l’autel fait un serment par l’autel et par tout ce qui est posé dessus ;
celui qui fait un serment par le Sanctuaire fait un serment par le Sanctuaire et par Celui qui l’habite ;
et celui qui fait un serment par le ciel fait un serment par le trône de Dieu et par Celui qui siège sur ce trône. »

Méditation de l’évangile du lundi 28 août

Jésus passant d’une rive à l’autre du lac avec ses disciples, ces derniers oublient d’emporter du pain et Jésus leur dit d’une manière ironique :

"Voyez et gardez-vous du levain des pharisiens et des sadducéens... et du levain d’Hérode"

Ils n’ont pas tous saisi l’allusion à la doctrine des pharisiens quand Il leur parle du "ferment".

"Eux raisonnaient en eux-mêmes, se disant : c’est parce que nous n’avons pas pris de pains". Il faudra qu’il mette les points sur les "i" pour qu’ils comprennent.

Il ne s’est pas entouré des plus belles intelligences du siècle pour leur transmettre sa doctrine. Il a pris des gens de son terroir, des gens sans culture, des lents qui, durant trois ans, le feront bien souvent bondir. L’ironie leur échappe. Les allusions les plus claires, ils ne les saisissent pas. Il les met en garde contre le levain des pharisiens et eux pensent qu’Il leur reproche d’avoir oublié de prendre du pain pour le voyage.

"Comment n’avez-vous pas réfléchi que Je ne vous ai pas parlé à propos des pains ?Mais gardez-vous du "levain" des pharisiens et des sadducéens. Alors ils comprirent qu’Il ne leur avait pas dit de se garder du levain des pains, mais de la doctrine des pharisiens et des sadducéens"

En effet Il rejette la doctrine des pharisiens formalistes et sans amour. Leur attitude morale fige toute spiritualité pour la rendre bientôt odieuse.

Il rejette la doctrine d’Hérode, profiteur et sensuel qui, sans scrupule, supprime ceux qui lui rappellent les commandements de Dieu.

Il rejette la doctrine des sadducéens, conformistes, toujours prêts à toutes les compromissions pour assurer leur tranquillité terrestre, la seule à laquelle ils croient.

Jésus nous demande des choix. A nous de transformer nos mentalités et de savoir rejeter les erreurs des multiples systèmes de pensées qui régissent le monde. Lui a su manifester une liberté de pensée, de parole et d’action absolue face à la vérité.

Ce levain des pharisiens, des hérodiens, des docteurs de la Loi, des zélotes, des Romains, des scribes et des sadducéens, Il le rejette avec la dernière des énergies.

Et ce n’était pas sans danger et sans risque ! Il le payera de sa vie. Nous pouvons remarquer que c’est le pouvoir politique de tout bord qui en veut ici à la liberté de pensée et d’action du Seigneur.

Père Gabriel







Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



L’évangile et sa méditation par le Père Gabriel