Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Se-livrer-a-Jesus-cette-semaine-avec-Therese-Couderc
      Se livrer à Jésus cette semaine avec Thérèse Couderc

Se livrer à Jésus cette semaine avec Thérèse Couderc

C’est là où se trouve le vrai bonheur....


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 26 septembre 2015
  • réagir



Thérèse Couderc : (1805-1880) est la mère fondatrice de le Communauté des Sœurs du Cénacle

lundi

Désir de m’unir à toutes les messes qui se disaient dans le monde

- Je commençais ma méditation lorsque j’ai entendu le son de différentes cloches qui appelaient les fidèles à l’assistance aux divins Mystères.

- J’ai désiré m’unir à toutes les messes qui se disaient avec l’ intention afin d’y participer.

- Et, j’ai vu tout l’univers catholique et une multitude d’autels où s’immolait en même temps l’adorable Victime.

- J’étais aussi dans un grand étonnement de ce que le sacrifice de la Croix renouvelé tant de fois ne suffit pas à les sanctifier toutes les âmes....




mardi

Entrer dans la voie de la sainteté

- Voici la réponse que j’ai cru entendre :

- Le sacrifice est sans doute suffisant par lui même, et le sang de Jésus-Christ plus que suffisant pour la sanctification d’un million de mondes,

- Mais les âmes manquent de correspondance et de générosité.

- Or, le grand moyen d’entrer dans la voie de la perfection et de la sainteté, c’est de se livrer à notre bon Dieu.




mercredi

Se livrer : cela embrasse le présent et l’avenir

- Mais qu’est-ce que " se livrer " ?

- Je comprends toute l’étendue du sens de ce mot : se livrer, mais je ne puis l’expliquer.

- Je sais seulement qu’il est très étendu, qu’il embrasse le présent et l’avenir.

- Se livrer, c’est plus que se dévouer, c’est plus que se donner, c’est même quelque chose de plus que s’abandonner à Dieu.

- Se livrer enfin, c’est mourir à tout et à soi-même, ne plus s’occuper du moi que pour le tenir toujours tourné vers Dieu.



jeudi

se livrer : C’est adhérer à tout

- Se livrer, c’est encore ne plus se chercher en rien, ni pour le spirituel, ni pour le temporel, c’est-à-dire ne plus chercher de satisfaction propre mais uniquement le bon plaisir divin.

- Il faut ajouter que se livrer, c’est aussi cet esprit de détachement qui ne tient à rien, ni pour les personnes, ni pour les choses, ni pour le temps, ni pour les lieux.

- C’est adhérer à tout, accepter tout, se soumettre à tout.


vendredi

Se livrer : rien de si facile à faire et rien de si doux à pratiquer

- On va croire peut-être que cela est bien difficile à faire. Qu’on se détrompe, il n’y a rien de si facile à faire et rien de si doux à pratiquer.

- Le tout consiste à faire une seule fois un acte généreux, en disant avec toute la sincérité de son âme :

- " Mon Dieu, je veux être tout à vous, daignez accepter mon offrande ". Et tout est dit.

- Avoir soin désormais de se tenir dans cette disposition d’âme et ne reculer devant aucun des petits sacrifices qui peuvent servir à notre avancement dans la vertu. Se rappeler que l’on s’est livré.


samedi

Recevoir l’intelligence de ce mot

- Je prie Notre-Seigneur de donner l’intelligence de ce mot à toutes les âmes désireuses de lui plaire, et de leur inspirer un moyen de sanctification si facile.

- Oh ! si l’on pouvait comprendre à l’avance quelles sont les douceurs et la paix que l’on goûte quand on ne met pas de réserve avec le Bon Dieu !



dimanche

- Comme Notre Seigneur se communique à l’âme qui le cherche sincèrement

- Comme Notre Seigneur se communique à l’âme qui le cherche sincèrement et qui a su se livrer.

- Que l’on en fasse l’expérience et l’on verra que c’est là où se trouve le vrai bonheur que l’on cherche en vain sans cela.

- L’âme livrée a trouvé le paradis sur la terre, puisqu’elle y jouit de cette douce paix qui fait en partie le bonheur des élus.



Pour en savoir plus sur sainte Thérèse Couderc et les sœurs du Céncle

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Réflexions de la semaine