Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Se-reconcilier-avec-Dieu-la-4-eme
      4 ème semaine de carême : Se réconcilier avec Dieu

4 ème semaine de carême : Se réconcilier avec Dieu


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 31 mars 2014
  • réagir
  • 1 vote


lundi 31 mars 2014

Mon coeur déborde d’une grande miséricorde pour les âmes

- Je ne suis qu’amour et miséricorde.

- Il n’y a pas de misère qui puisse se mesurer à ma Miséricorde, ni de misères qui puisse en venir à bout.

- Puisque au moment de se communiquer,
ma Miséricorde s’amplifie.

- L’âme qui fait confiance à ma Miséricorde est la plus heureuse, car je prends moi-même soin d’elle. (1273)

- Mon cœur déborde d’une grande miséricorde pour les âmes

Extraits du "Petit Journal" de soeur Faustine




mardi 1 avril 2014

Faible, pécheur et aimé de Dieu tel que je suis

- La reconnaissance de ta faiblesse ne doit pas entraver ta relation à Dieu, mais la renforcer.

- Ne pas vivre cette relation au conditionnel - si je n’étais pas aussi minable, ce serait magnifique de vivre avec Dieu - ou au futur - quand je serai guéri de cette blessure, j’aurai une vie chrétienne.

- La conscience de ta faiblesse est un puissant stimulant pour te remettre totalement entre les mains de Dieu, avec tout ce que tu es, comme tu es ici et maintenant.

- La libération ne peut venir que de Lui.

Extraits du "Petit Journal" de sœur Faustine


mercredi 2 avril 2014

Les plus grands pécheurs arriveraient à une grande sainteté,

- Combien je désire le salut des âmes !

- Ecris que je désire répandre ma vie divine dans les âmes humaines et les sanctifier, pourvu qu’elles veuillent accepter ma grâce.

- Les plus grands pécheurs arriveraient à une grande sainteté, si seulement ils avaient confiance en ma miséricorde.

Extraits du "Petit Journal" de soeur Faustine



« Heureuse faute qui nous a valu un tel et si grand Rédempteur. »

jeudi 3 avril 2014

- Ne nous attardons pas à notre passé, ne ressassons pas les péchés que nous avons commis. Ne nous perdons pas dans d’inépuisables examens de conscience.

- C’est vraiment du temps perdu.

- C’est maintenant, aujourd’hui, que tout commence et c’est ce qu’il y a de merveilleux dans l’Évangile : tout commence.

- Le péché originel, bon, c’est le passé. « Heureuse faute qui nous a valu un tel et si grand Rédempteur. »

- Dans le présent, dans le cadeau, dans le don infini que Dieu nous fait en Jésus Christ, le péché originel devient le thème d’une louange et se change en cri de jubilation.

- Et la Madeleine fera de ses fautes la cathédrale de son action de grâces et de son amour. Il s’agit de commencer. [...]

Maurice Zundel


vendredi 4 avril 2014

Remets-toi à Dieu au cœur de ta faiblesse

- J’aime aussi cette scène rapportée par frère Laurent de la Résurrection,

- Il voit passer, un jour dans un couloir du monastère, un frère à la mine déconfite.

- « Mon frère, êtes-vous malade ? Pire, mourant ? ». « Pire ! J’ai fait un péché ! ».

- Laurent éclate de rire : « Cela vous étonne ? Quand je fais un péché, cela ne m’étonne pas du tout. Je suis tellement pauvre et tellement faible !

- Par contre, si je n’en fais pas, alors je m’étonne de ce que la tendresse miséricordieuse et la grâce de Dieu sont assez puissantes pour m’empêcher de tomber ! »

Nicolas Buttet


samedi 5 avril 2014

Heureuse la femme dont le mari se confesse

- Mon épouse aime dire : " Heureuse la femme dont le mari se confesse " et bien entendu la réciproque est également vraie : " heureux le mari dont la femme se confesse ! "

- J’ai donc décidé de me confesser pour repartir du bon pied.

- Cette démarche entraîne plusieurs étapes importantes seul à seul et sous le regard de Dieu :

- Faire le point de sa vie, en toute lucidité, avec ses hauts et ses bas, ses imperfections, ses manquements, ses bassesses et ses péchés :

- C’est un vrai moment de vérité où chacun va reconnaître ce qu’il est : un pauvre type

- Rassurez-vous, on est tous dans la même situation avec quelques variantes et avec nos fautes......

suite dimanche


dimanche 6 avril 2014

Comment faire concrètement ?

- Dire ses péchés au prêtre un pas un, sans faire pour autant un inventaire trop détaillé ; ça c’est dur ! sachez que l’aveu nous libère totalement ;

- Avoir un vrai regret de toutes ces actions mauvaises et l’intention de ne pas recommencer..

- Demander humblement pardon à Dieu.

- Recevoir le pardon de Dieu par le prêtre qui dit la phrase suivante :

- " Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde ; par la mort et la résurrection de son Fils, il a réconcilié le monde avec lui et il a envoyé l’Esprit Saint pour la rémission des péchés :
par le ministère de l’Église, qu’il vous donne le pardon et la paix. Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, je vous pardonne tous vos péchés ".

- Quand cette phrase m’est donnée, j’ai la certitude d’être lavé par le sang du Christ mort pour moi sur la croix et ressuscité ...la certitude aussi que le ciel exulte pour un pécheur qui vient de se repentir.

- Une grande paix et joie m’envahissent à chaque fois et irriguent ma vie personnelle et notre vie de couple.

- OUI la confession est un acte grand qui rend joyeux.

- A vous de jouer maintenant.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.