Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Semaine-4-de-careme
      Semaine 4 de carême

Semaine 4 de carême


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 31 mars 2014
  • réagir


Lundi 31 mars 2014

- Plus nous sommes pécheurs et plus Marie a de tendresse et de compassion pour nous.

- L’enfant qui a coûté le plus de larmes à sa mère est le plus cher à son coeur.


Mardi 1er avril 2014

- Faire silence, c’est écouter Dieu ;

- C’est supprimer tout ce qui nous empêche d’écouter ou d’entendre Dieu (...). C’est écouter Dieu partout où il exprime sa volonté, dans la prière et ailleurs que dans la prière proprement dite.

- Le silence est nécessaire pour faire la volonté de Dieu, le silence prolongé par cette autre disposition de nous-mêmes que nous amputons souvent : le recueillement.

- Le silence est nécessaire pour" recueillir " les traces, les indices, les invitations, les ordres de la volonté de Dieu, comme le cultivateur recueille sa récolte dans la grange, comme le savant recueille le fruit d’une expérience.

Madeleine Delbrel
("La Joie de croire", Seuil, 1995 - p120)

mercredi 2 avril 2014

Jean Paul II

- "La discrétion extrême avec laquelle Joseph accomplit le rôle que Dieu lui avait confié met encore davantage en évidence sa foi ;

- Elle consista à se placer toujours à l’écoute du Seigneur, en cherchant à comprendre sa volonté, afin d’obéir à celle-ci de tout son coeur et de toutes ses forces.

- C’est pourquoi l’Evangile le définit comme un homme "juste" (Mt 1, 19).

- En effet, le juste est une personne qui prie, qui vit de la foi et qui cherche à accomplir le bien en chaque circonstance concrète de la vie. "

Angélus du 17 mars 2002




jeudi 3 avril 2014

Benoît XVI

- À la foule et à ses disciples, Jésus déclare : "Vous n’avez qu’un seul Père" (Mt 23, 9). Il n’est en effet de paternité que celle de Dieu le Père, l’unique Créateur "du monde visible et invisible". Il a cependant été donné à l’homme, créé à l’image de Dieu, de participer à l’unique paternité de Dieu (cf. Ep 3, 15).

- Saint Joseph illustre la paternité de Dieu d’une façon saisissante, lui qui est père sans avoir exercé une paternité charnelle.

- il va exercer une paternité pleine et entière sans être le père biologique de Jésus

- Être père, c’est avant tout être serviteur de la vie et de la croissance.

- Saint Joseph a fait preuve, en ce sens, d’un grand dévouement.

- Pour le Christ, il a connu la persécution, l’exil et la pauvreté qui en découle. Il a dû s’installer ailleurs que dans son village.

- Sa seule récompense fut celle d’être avec le Christ. Cette disponibilité illustre les paroles de saint Paul : "Le maître, c’est le Christ, et vous êtes à son service" (Col 3, 24).

Yaoundé 18 mars 2009



vendredi 4 avril 2014
Benoît XVI - Homélie 19 mars 2006

- L’exemple de saint Joseph est pour nous tous une puissante invitation à accomplir avec fidélité, simplicité et modestie, le rôle que la Providence nous a confié.

- Je pense avant tout aux pères et aux mères de famille, et je prie afin qu’ils sachent toujours apprécier la beauté d’une vie simple, de travail,

- En cultivant avec tendresse la relation conjugale et en accomplissant avec enthousiasme la grande et difficile mission éducative




samedi 5 avril 2014

- Dans l’atelier de Joseph, nous savons, que le Christ était un travailleur comme des millions d’autres hommes du monde entier. Il exerçait l’humble métier que Dieu avait choisi pour Lui-même, lorsqu’Il prit notre chair et voulut vivre pendant trente ans comme l’un d’entre nous.

- Cela que nous apprend la vie de saint Joseph :

- Cette vie simple, normale et ordinaire, faite d’années de travail toujours pareilles, de journées humainement monotones, qui se succèdent les unes aux autres.

- Je l’ai pensé bien souvent en méditant sur la figure de saint Joseph, et c’est une des raisons pour lesquelles je ressens pour lui une dévotion spéciale

Saint Josémaria Escriva

dimanche 3 6 avril 2014

- Pour évangéliser le monde, il faut des ’experts’ en célébration, en adoration et en contemplation de l’Eucharistie ! (Jean-Paul II, Eucharistie et Mission 2004)

- Saint Joseph adorait, intérieurement du moins, tout ce que Jésus disait et pensait.

- Le Saint-Esprit le lui manifestait, afin qu’il pût s’y unir, et glorifier le Père céleste en union avec son divin Fils notre Sauveur. De sorte que la vie de saint Joseph fut une vie d’adoration de Jésus, mais d’adoration parfaite.

- Je m’unirai donc bien à ce saint adorateur, afin qu’il m’apprenne à adorer Notre Seigneur et à me faire entrer en union avec lui, afin que je sois le Joseph de l’Eucharistie comme il a été le Joseph de Nazareth.

Saint Pierre Julien Eymard

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.