Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Temoignage-Mettre-le-doigt-dans-la
        Témoignage : Mettre le doigt dans la plaie de Jésus

Témoignage : Mettre le doigt dans la plaie de Jésus


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 21 avril 2014
  • réagir

Lors de la fête de saint Thomas, notre pape François a fait une homélie très forte et concrète :

..."On trouve les plaies de Jésus en accomplissant des œuvres de miséricorde, en donnant au corps, au corps et aussi à l’âme, mais je souligne au corps de ton frère couvert de plaies, parce qu’il a faim, parce qu’il a soif, parce qu’il est nu, parce qu’il est humilié, parce qu’il est esclave, parce qu’il est en prison, parce qu’il est à l’hôpital. Ce sont les plaies de Jésus aujourd’hui. Et Jésus nous demande d’accomplir un acte de foi à son égard à travers ces plaies ".

.... " nous devons toucher les plaies de Jésus, nous devons caresser les plaies de Jésus. Nous devons soigner les plaies de Jésus avec tendresse. Nous devons littéralement embrasser les plaies de Jésus ".

J’ai été interpellé en me demandant comment mettre cette exhortation en pratique ; le Seigneur m’a vite répondu :

Il y a quelques jours, un ami est arrivé à la maison très fatigué et sans doute malade, avec des douleurs au côté ; il souhaitait pouvoir se reposer et passer éventuellement la nuit ;

nous avions beaucoup de travail et cette perspective ne m’enchantait pas du tout ; mon désir d’hospitalité était vraiment en dessous de zéro, j’étais partagé entre le devoir de l’accueillir et le désir de préparer la maison pour recevoir les enfants.

Bref, notre ami nous raconte une nouvelle fois ses malheurs et douleurs, et me dit soudain :
" Mets ton doigt sur mon côté, là, tu verras comme c’est dur et douloureux pour moi".

Alors, en un éclair, je me suis souvenu des paroles du pape, écrites ci-dessus ; elles m’ont sauté au visage et j’ai pris conscience de la demande de Jésus ;

Et petit à petit j’ai ouvert la porte de mon cœur et de ma maison.

Le soir, seul, je suis allé voir le Seigneur à l’église du village et, tout penaud et contrit, j’ai demandé pardon pour ce manque de charité ;

Merci pape François pour vos paroles.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.