Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Un-temoignage-de-conversion
        Un témoignage de conversion

Un témoignage de conversion

Va, vends tout tes biens et suis moi !


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 2 mars 2014
  • réagir

" Une seule chose te manque : va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ; puis viens et suis-moi. " Évangile selon saint Marc ch 10, 17-30

- A l’écoute de cette parole de Jésus, je pense de suite à Mère Térésa, saint François, les Chartreux ou Jean Vanier ....

- Cette invitation de Jésus n’est pas pour moi : je ne peux pas tout vendre ...ma femme, mes enfants, l’avenir, la crise, le chomage ...Gagner de l’argent et en mettre de côté. Voilà mon rôle de père de famille averti ;

Alors, que faire ? j’étais dans l’impasse, jusqu’au récit d’un ami que voici :

- "J’étais le jeune homme riche, célibataire, (ayant le désir de suivre plus Jésus) , avec une voiture rapide et des collections diverses à un point tel qu’une amie québéquoise rentrant dans mon appartement plein d’objets s’est écrié : " He bien, il reste encore beaucoup de travail à faire ! " ;

Alors ne voulant rien faire en force , j’ai décidé de prendre le chemin des petits pas : une fois ou deux par semaine, je faisais le tour de mon appartement, je prenais un objet et je me posais la question :

" j’y tiens -oui- et je le reposais ; puis le second : j’y tiens - non et je le mettais dans le placard ; après six mois, le placard était plein.... "

- De plus, ma voiture a été cambriolée à deux reprises et l’assureur m’a suggéré la deuxième fois de changer de voiture : alors, j’ai acheté une occasion plus simple.

- Enfin, il restait ces fameux meubles 1930 achetés aux Puces : des raretés ! là ça été plus dur et un ami m’a lancé un défi et après plusieures semaines je l’ai ai vendus... l’argent reçu a servi à payer des meubles pour un atelier de couture à Madagascar.......une véritable Joie... "

- Tout s’est fait sur une année et j’ai retrouvé ma LIBERTE après avoir vendu ou donné ce à quoi j’était trop attaché"

Ce témoignage montre comment vivre concrètement un point de conversion : Celui de l’argent.
et des biens.
Alors, faisons des petits pas sur le chemin de la simplicité de vie : notre garde robe, notre cave, nos souliers, nos eaux de toilettes, nos bijoux... A chacun ses attaches.

Ce qui importe aux yeux du Seigneur, c’est que " Je sois libre dans mon coeur pout mieux le servir ".

- Mère Térésa raconte qu’une femme riche de la société indienne lui demanda comment elle pouvait l’aider financièrement. Après réfléxion, Mère Térésa lui répondit avec beaucoup de douceur :

"La prochain sari que vous achèterez, prenez le d’une étoffe plus simple et donnez la différence de prix aux pauvres."

Voici le premier pas vers la conversion intérieure et la LIBERTE

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.