Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Venez-a-Moi-vous-qui-peinez

Venez à Moi, vous qui peinez...

Jésus a besoin de vivre d’intimité avec ceux qui souffrent, de devenir leur havre de paix.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • Père Gabriel
  • 29 avril 2017
  • réagir
  • 7 votes

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 11,25-30.

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits.
Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.
Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. »
« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.
Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme.
Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

Méditation de l’évangile du samedi 20 avril

C’est près de Lui et près du Père que nous trouverons, à l’intérieur, l’explication de notre destinée, toujours si dramatique, devant la souffrance et la mort.

Devant nos détresses, son coeur lui dicte un ordre, un de ces impératifs de tendresse dont Il a le secret : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

Il se constitue le refuge de toute souffrance et de toute peine.

On oublie que sa parole exacte s’adresse d’abord à ceux qui sont écrasés par le travail (Omnis qui laboratis), à vous qui luttez dans le labeur quotidien, et à ceux qui sont écrasés par les soucis, la maladie, les peines morales.

Oui, venez tous, venez à Moi !

Il a besoin de vivre d’intimité avec ceux qui souffrent, de devenir leur havre de paix. Sa lumière nous y conduit, malgré les bourrasques, car ne s’est-Il pas donné comme la Lumière du monde ?

Venez à Moi, et Je referai vos forces. Il connaît le poids de nos misères, mais, attelé avec Lui au même joug, comme deux boeufs de travail, aucun fardeau ne nous pèsera, grâce à cette merveilleuse amitié d’un Dieu qui, devenu homme, tire avec nous sur le terrible quotidien.

Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.

Dans le travail, dans la souffrance, si l’on vient à Lui, nous trouverons la paix, car sa Force nous soutiendra ; dans le sillon, pour alléger le fardeau, et son Coeur, de l’intérieur, éclairera notre coeur et le rassurera.

Nous marcherons à son pas. Oui, dans les difficultés physiques et morales que l’amitié de Jésus soit votre force. Ecoutez sa voix :

"Venez à Moi... Prenez mon joug...Recevez mes leçons..."

Cela veut dire en clair que le Seigneur s’attelle à votre peine et que vous n’êtes plus seul à la supporter. Son amitié va jusque-là, et c’est dans la réalité de notre vie,
dans les souffrances physiques et morales qu’Il vous retrouve, Lui, le Fils de l’Homme !

Père Gabriel







Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Pour suivre Jesus