Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/Votre-oratoire
    Votre oratoire

Votre oratoire

page test

L’oratoire d’oraweb vous propose 10 minutes de prière que vous pouvez prendre chaque jour, en tous lieux et à toute heure.

Soyez confiant ; c’est très simple : Essayez pendant une quinzaine de jours

Henri



Vendredi 3 février

Se mettre en présence de Dieu


Ô mon Dieu, Trinité que j’adore, aidez-moi à m’oublier entièrement pour m’établir en Vous, immobile et paisible comme si déjà mon âme était dans l’éternité



Ô mon Christ aimé crucifié par Amour, je voudrais Vous couvrir de gloire, je voudrais Vous aimer jusqu’à en mourir !



Ô Feu consumant, Esprit Saint d’amour, survenez en moi afin qu’il se fasse en mon âme comme une incarnation du Verbe


ô Père, penchez-Vous vers votre pauvre petite créature, ne voyez en elle que le Bien-aimé en lequel Vous avez mis toutes vos complaisances.

Paroles de sainte Elisabeth de la Trinité, Carmélite



Ouvrir son coeur par la louange

Un moment de louange me permet de me décentrer de moi-même et de m’ouvrir à Dieu. Je m’appuie sur la joie et la foi de mes frères.




Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 6,14-29.

En ce temps-là, comme le nom de Jésus devenait célèbre, le roi Hérode en entendit parler. On disait : « C’est Jean, celui qui baptisait : il est ressuscité d’entre les morts, et voilà pourquoi des miracles se réalisent par lui. »
Certains disaient : « C’est le prophète Élie. » D’autres disaient encore : « C’est un prophète comme ceux de jadis. »
Hérode entendait ces propos et disait : « Celui que j’ai fait décapiter, Jean, le voilà ressuscité ! »

Car c’était lui, Hérode, qui avait donné l’ordre d’arrêter Jean et de l’enchaîner dans la prison, à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe, que lui-même avait prise pour épouse.

En effet, Jean lui disait : « Tu n’as pas le droit de prendre la femme de ton frère. »
Hérodiade en voulait donc à Jean, et elle cherchait à le faire mourir. Mais elle n’y arrivait pas parce que Hérode avait peur de Jean : il savait que c’était un homme juste et saint, et il le protégeait ; quand il l’avait entendu, il était très embarrassé ; cependant il l’écoutait avec plaisir.

Or, une occasion favorable se présenta quand, le jour de son anniversaire, Hérode fit un dîner pour ses dignitaires, pour les chefs de l’armée et pour les notables de la Galilée.
La fille d’Hérodiade fit son entrée et dansa. Elle plut à Hérode et à ses convives. Le roi dit à la jeune fille : « Demande-moi ce que tu veux, et je te le donnerai. »
Et il lui fit ce serment : « Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, même si c’est la moitié de mon royaume. »
Elle sortit alors pour dire à sa mère : « Qu’est-ce que je vais demander ? » Hérodiade répondit : « La tête de Jean, celui qui baptise. »
Aussitôt la jeune fille s’empressa de retourner auprès du roi, et lui fit cette demande : « Je veux que, tout de suite, tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. »
Le roi fut vivement contrarié ; mais à cause du serment et des convives, il ne voulut pas lui opposer un refus.
Aussitôt il envoya un garde avec l’ordre d’apporter la tête de Jean. Le garde s’en alla décapiter Jean dans la prison.
Il apporta la tête sur un plat, la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère.
Ayant appris cela, les disciples de Jean vinrent prendre son corps et le déposèrent dans un tombeau.

Méditation de l’évangile du vendredi 3 février

"Le roi Hérode entendit parler de Jésus, car son nom devenait célèbre ; et l’on disait :
Jean-Baptiste est ressuscité des morts et c’est pour cela que le pouvoir des miracles opère en lui. Et d’autres disaient : c’est un prophète comme les autres prophètes. Hérode en ayant donc entendu parler, disait : c’est Jean que j’ai fait décapiter qui est ressuscité !"

"Et il cherchait à le voir"

Jésus est pour tous un mystère : quel est donc cet homme ? Hérode et ses contemporains se le demandent et adoptent des solutions de la dernière extravagance.

A toutes les époques, le nom de Jésus pose question. Dans les maisons comme les nôtres, à la Fondation d’Auteuil, beaucoup de nos adolescents s’interrogent sur Jésus.

Avons-nous été, nous-mêmes, provoqués par la personnalité de Jésus ? Ou lisant l’Evangile, est-ce que la personne de Jésus nous a atteints ? Sa manière de parler est si étrange. Cet homme qui remet les péchés,

Cet homme qui se donne pour l’Envoyé de Dieu qu’Il n’appelle pas Dieu d’ailleurs, mais Père.

Cet homme qui parle de la mort comme d’un sommeil et qui ressuscite des mort ;

Cet homme qui respecte le pouvoir mais qui ne le craint pas et ose même le braver lorsqu’Il trahit sa mission ;

Cet homme entouré d’amis, hommes et femmes, trahi par un ami très cher ;

Cet homme qui veut pleinement faire la volonté de son Père dans toute sa condition d’homme mortel, jusqu’à la mort, montre à ses amis la porte de la Vraie Vie.

Oui, quel est donc Cet homme ?

Père Gabriel









Dialoguer avec Jésus

Me voilà, Seigneur, devant Toi, avec toute ma vie, tout bouillonne dans ma tête et je ne sais trop par quoi commencer. Alors, je me laisse guider par l’Esprit-Saint et par ces quatre mots qui vont guider un peu notre rencontre.

- De Toi à moi, Seigneur : Merci

- Oui, Merci pour le job que tu m’as donné, pour ma famille, pour cette vie...Merci merci merci .....

- De Toi à moi, Seigneur : Pardon

- Pour mes failles, mes faiblesses, mes péchés, mes absences de ce jour.
Tout ce qui a manqué à cette Alliance de mon côté. "Tu étais avec moi, mais moi je n’étais pas avec toi" (St Augustin)

- Je me sens vraiment pauvre, un pauvre type... je te donne toute cette pauvreté et tu sais bien que je t’aime...

- Pardon, Seigneur pour ce péché récurent dont je ne peux pas me débarrasser ; Une vraie écharde dans ma chair, je te l’offre

- De Toi à moi, Seigneur : s’il te plait

- Je te confie mon collègue de bureau dont le couple chancelle, S’il te plait, viens à son secours.

- Je te confie mes parents âgées qui vont bientôt te rencontrer

- Je te confie mon fils avec sa maladie psychologique

- Je te confie cette réunion de demain, donne moi ta fore et ton intelligence

- De Toi à moi, Seigneur : Je t’aime

- Je me glisse près de Toi et pose mon coeur sur ton coeur comme st Jean à la Cène...



Demander pour les autres : Prière d’intercession

- Pour nos enfants, petits enfants, et toute la famille, principalement ceux qui sont dans l’épreuve.


Les intentions du Pape lundi 30 janvier 2017 lors de la messe matinale à la Maison Sainte-Marthe.. :

- Pour nos martyrs qui souffrent tellement, pour ces Églises qui ne sont pas libres de s’exprimer. Ils sont notre espérance.

- Pour la paix dans les débats politiques

- Pour un couple en difficulté recommandé par une amie.



Choisir la Vierge Marie comme Maman



Je te choisis, aujourd’hui Ô Marie,
En présence de toute la cour céleste, pour ma Mère et ma Reine.

Je te livre et consacre, en toute soumission et amour,
Mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs,
Et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures,

Te laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m’appartient, sans exception, selon ton bon plaisir,
A la plus grande Gloire de Dieu, dans le temps et l’éternité.

Amen


Louis Grignon de Montfort



Notre Père, qui es aux cieux ,

Que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne,

Que ta volonté soit faites sur la terre comme au ciel.

Donne - nous aujourd’hui notre apin de ce jour,

Pardonne nous nos offenses

Comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé,

Et ne nous soumet pas à la tentation, mais délivre nous du mal

Amen

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.