Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/les-elements-negatifs-a-la-decison
        Les éléments négatifs à la décison

Les éléments négatifs à la décison


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 25 mars 2015
  • réagir


4- CE QUI ENTRAVE LA DÉCISION

4a - Les pressions extérieures

¤ Les demandes de conseil trop nombreuses à des amis ou des relations qui nous donnent des avis différents ;

¤ L’attitude de certains parents, pressés ou attentistes, voire opposés à leur choix de leur enfant ;


4b - Brûler les étapes


¤ Sachez que si on a eu des relations sexuelles, elles sont un frein à la liberté

Le temps du choix est un moment à part et privilégié en vue de :

› prendre du temps pour parler et se découvrir
› échanger dans une tendresse simple.

¤ Si on a des relations sexuelles :

› on passe du registre de la tendresse au don total

› le centre principal d’intérêt devient de plus en plus le corps, au détriment du reste ;

› on de moins en moins de choses à se dire ;

l’épicentre de la relation a été déplacé ;

Vous voyez bien, on ne se situe pas sur le permis/défendu,
mais sur les modalités concrètes de l’exercice de la liberté ;

le remède : redresser la barre : la chasteté

  • vivre une certaine solitude- retrouver son sang froid
  • se faire aider car c’est une décision courageuse.


4c - les doutes et les peurs


. peurs de reproduire les erreurs de nos parents ou amis.

. Comment sera mon mari ou ma femme dans 10 ans ?

. Risque d’un enfant handicapé


4d - Les fausses idées de l’amour


¤ L’amour-refuge : pour fuir un problème, la famille, la solitude.

¤ L’amour-fusion : j’épouse celui qui me ressemble

¤ L’amour-béquille : l’Autre sera le complément de ce que je ne suis pas

¤ L’amour-sécurité : avec lui, je me sens protégé, car mon adolescence a été trop chaotique

¤ L’amour-guérisseur : avec mon amour, je saurais bien lui redonner cet équilibre psychologique ou psychiatrique, ou avec moi, il pourra sortir de l’alcool.

on n’épouse pas l’autre pour le changer ;

La vraie complémentarité n’est pas là ;
elle naît de la reconnaissance de la différence de l’autre :

. je l’accepte tel qu’il est

. je me réjouis de ce qu’il est

. je le choisis tel qu’il est

Tel est le véritable amour ;


4e -Une spiritualisation excessive de la relation


C’est peut-être une évidence, mais rappelons-le tout de même ;

. Ce n’est pas parce qu’on s’est rencontré à Paray-le Monial ou dans une église,
qu’on est fait l’un pour l’autre.

. Ce n’est pas parce qu’en ouvrant la bible, on tombe sur le passage du cantique des Cantiques :
"Voici mon bien-aimé, il vient....."
que le dernier sur lequel on a posé son regard soit le bon !

Dieu nous guide, certes ;
et il le fait à travers les éléments concrets dont nous avons parlé.

la suite de l’article

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.