Oraweb.net, l’oasis de prière du web
http://oraweb.net/saint-Thomas

Thomas

Homme de peu de Foi !


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 3 juillet 2014
  • réagir

- Mettons les mains dans la chair de Jésus et mettre le doigt dans les plaies de Jésus ressuscité :

- Sortons de nous-mêmes et allons sur les routes de l’homme pour découvrir que les plaies de Jésus sont visibles aujourd’hui encore sur le corps de tous nos frères qui ont faim, soif, qui sont nus, humiliés, esclaves, qui se trouvent en prison et à l’hôpital.

- Et c’est précisément en touchant ces plaies, en les caressant, qu’il est possible d’« adorer le Dieu vivant parmi nous ".


- L’intention du Seigneur à l’égard de Thomas : en partant de son incrédulité, il ne l’a pas tant conduit à affirmer la résurrection, mais plutôt sa divinité.

- Et Thomas adore le Fils de Dieu.

- Et pour adorer, pour trouver Dieu, le Fils de Dieu, il a dû mettre le doigt dans ses plaies, mettre la main sur son côté. Tel est le chemin ". Il n’en existe pas d’autre.

- "Et Jésus nous dit cela : ‘Sur le chemin nous avons rencontré Thomas’.

- Comment puis-je trouver les plaies de Jésus aujourd’hui ? Je ne peux pas les voir comme Thomas les a vues."



- On trouve les plaies de Jésus en accomplissant des œuvres de miséricorde, en donnant au corps, au corps et aussi à l’âme, mais je souligne au corps de ton frère couvert de plaies,

- parce qu’il a faim, parce qu’il a soif, parce qu’il est nu, parce qu’il est humilié, parce qu’il est esclave, parce qu’il est en prison, parce qu’il est à l’hôpital.

- Ce sont les plaies de Jésus aujourd’hui. Et Jésus nous demande d’accomplir un acte de foi :

- Constituer « une fondation pour aider toutes les personnes », faire « tant de bonnes choses pour les aider ». est important, mais ne serait qu’un comportement de philanthropes.

- Touchons les plaies de Jésus, caressons les plaies de Jésus, soignons les plaies de Jésus avec tendresse, embrassons les plaies de Jésus ".

- La vie de saint François a changé quand il a embrassé le lépreux, car il « a touché le Dieu vivant et a vécu en adoration ».

- Ce que Jésus nous demande de faire avec nos œuvres de miséricorde est ce que Thomas avait demandé : entrer dans les plaies "

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.