Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié; Il est ressuscité Marc 16,6
Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié; Il est ressuscité Marc 16,6

Devenir “Ami de Jésus”

C’est tout simple : Voici un désir que je porte depuis longtemps et que j’ai envie de partager et de construire avec vous.

Deux modèles de saint

Pour réaliser ce but, nous allons nous s’appuyer sur deux modèles : Thérèse de Lisieux et Pierre Goursat,

Leurs enseignements seront confortés par des hommes de Dieu : Père Marie-Eugène, fondateur de Notre Dame de vie, Victor Sion, père carme, André Daigneault, père du foyer de charité du Sutton au Québec et  éclairés par une grande variété de témoins tout simples qui vivent déjà cette relation d’amitié avec Jésus.

Thérèse de Lisieux

L’approche quotidienne sera très concrète avec des topos courts et simples, des témoignages, des poèmes et des chants qui vont nous aider à nous établir dans une relation d’intimité avec le Seigneur.

Nous nous adressons à tous et à chacun d’entre vous, célibataires, couples, familles, consacrés, parents seuls dans la situation concrète de votre vie quotidienne avec des emplois du temps bien rempli.

C’est une nouvelle rubrique en construction. Les idées fourmillent à foison et vont devoir être ordonnées et canalisées à l’aide de WordPress pas toujours facile à apprivoiser.

La sainteté pour les “Pauvres types”

Thérèse et Pierre se ressemblent dans leur appel à la sainteté et traduisent cet appel profond avec des phrases simples.

Thérèse de Lisieux : J’ai toujours désiré être une sainte, mais hélas, j’ai toujours constaté lorsque je me suis comparée aux saints qu’il y avait entre eux et moi la différence entre une montagne dont le sommet se perd dans les cieux et le grain de sable obscur foulé sous les pieds des passants.

Au lieu de me décourager, je me suis dit : le Bon Dieu ne saurait inspirer des désirs irréalisables. Et elle conclut son raisonnement par ces mots : Je puis donc, malgré ma petitesse, aspirer à la sainteté.

 

Pierre Goursat : Nous sommes de pauvres types. Et plus on est de pauvres types, plus c’est merveilleux.

Parce que cela nous donne l’humilité, cela nous humilie, et c’est seulement dans l’humilité qu’on reçoit le Saint-Esprit. C’est vraiment extraordinaire le Saint-Esprit. Alors essayons d’avoir l’humilité.

Alors, prenons Thérèse de Lisieux et Pierre Goursat comme modèles et guides pour devenir Ami de Jésus et saint, comme nous le propose notre pape François

C’est tout simple, disait souvent Pierre Goursat

Henri et Christine Coirier