Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié; Il est ressuscité Marc 16,6

Ses oeuvres

Pour recevoir l’Esprit-Saint avec Marie Eugène

J’appelle l’Esprit-Saint mon ami

- Tout le monde a remarqué probablement, que quand je parle de l’Esprit Saint, ordinairement je m’enflamme assez facilement. 
Je l’appelle “mon ami” et je crois que j’ai des raisons pour cela. En plusieurs circonstances, je crois avoir été saisi d’une façon vigoureuse, d’une façon absolument certaine.

Je veux demander pour vous l’Esprit Saint.

Voilà le testament que je vous laisse, en demandant la grâce que le bon Dieu, que l’Esprit Saint descende sur vous et que vous puissiez tous dire, le plus tôt possible, que l’Esprit Saint est votre ami, que l’Esprit Saint est votre lumière, que l’Esprit Saint est votre Maître.

C’est le voeu que je forme pour vous et c’est la prière, sachez-le bien, que je vais continuer sur la terre tant que le bon Dieu me laissera ici et que je continuerai certainement pour vous pendant l’éternité.

 


Dieu s’occupe de chacun de nous

- L’Esprit Saint, c’est un grand personnage qui s’occupe de chacun de nous.

- Vous pouvez vous dire : l’Esprit Saint me suit depuis que j’existe, depuis toujours, il veut que je l’aime.

- L’Esprit Saint a de la joie à être chez nous…

- C’est là notre trésor, notre richesse.

- Cet Esprit de Dieu, cet Esprit d’Amour qui est en nous et qui travaille en chacun de nous avec le même soin, avec la même puissance que pour l’Église tout entière.

- Toute notre sainteté est contenue dans la pensée de l’Esprit Saint et Il la réalise avec beaucoup d’amour.

 


L’Esprit Saint fait l’Eglise

 

- C’est lui qui a réalisé l’humanité du Christ. C’est lui aussi qui fait l’Église, c’est lui qui construit notre sainteté.

- Lorsque nous visitons des oeuvres d’art nous ne comprenons pas tout, et cependant l’architecte qui nous les présente nous en dit assez pour nous faire admirer. De même, demandons humblement à l’Esprit Saint qu’il nous présente le Christ.

- L’Esprit nous fait crier “Abba ! Père !”, et nous penche en même temps sur le monde. Ils vont de pair, ces deux mouvements. Je ne vois pas comment on pourrait les opposer : c’est le même amour !

- L’Esprit Saint est l’architecte de l’Église. Nous, nous dépendons de lui et pour que notre travail soit efficace, il faut qu’il soit fait en collaboration avec l’Esprit Saint.

- Nous sommes les petits apprentis, nous lui faisons passer les outils, nous plaçons les pierres comme il nous le dit… Dans ce grand chantier, Dieu réunit des ouvriers pour construire l’Église.

 


Entrer dans le mouvement !

- L’Esprit Saint, c’est un brasier immense, c’est un océan qui se répand continuellement : il est en mouvement, il est l’Amour qui se répand. 
Il est le Dieu de paix, mais il donne la paix par le mouvement, par l’effusion de son amour.

- L’Esprit est en marche. Nous ne sommes pas là pour le regarder courir :

- l’Esprit Saint, ce n’est pas le Tour de France que l’on va voir au sommet d’une montagne pour voir s’il marche bien !

- Se laisser emporter par l’Esprit !

- Entrer dans le mouvement

 


Travailler avec l’Esprit Saint

- L’Esprit Saint a besoin de notre docilité, de notre attention, beaucoup plus que de notre force. De la force, il en a, lui, la force infinie, et il nous en donnera si nous n’en avons pas.

- Soyons ouverts à l’Esprit Saint : voilà la première condition de notre vie spirituelle.

- Qu’importent les qualités naturelles ! La grande qualité, la grande richesse, c’est d’être pris par l’Esprit, c’est d’être travaillé par l’Esprit, c’est d’être transformé par l’Esprit.

- Quand vous serez convaincus de sa présence, dites-lui : “Unissez ma volonté à la vôtre, afin que nous soyons toujours deux à agir, que jamais je n’agisse seul, que jamais je ne me ferme à votre action”.

 


L’Esprit Saint va chez les pauvres

- Sentir sa pauvreté, c’est la grâce des instruments de Dieu.

- Dites-lui : “Je suis pauvre…”.

- L’Esprit Saint va chez les pauvres, c’est pour cela qu’on l’appelle le Père des pauvres.

- Il vous aidera : Il ne demande pas mieux !

- Surtout, demandez-lui l’amour : de l’amour, toujours de l’amour. Il répond d’autant plus volontiers qu’il est l’Amour.

- Il n’a pas d’effort à faire !

 


Pour recevoir un enseignement de l’Esprit Saint, se mettre dans l’atmosphère où Dieu parle : dans le silence.

- Qu’il soit un océan calme ou qu’il vienne en tempête, vous le prendrez comme il se présentera.

- Vous vous réjouirez en lui.

- Il est immense… infini… il nous remplit, il nous prend, il nous déborde…

- Que toutes nos prières soient animées, soutenues par cette certitude que rien ne nous manquera 
- Puisque le Père nous aime,

- Puisque Jésus notre Frère nous aime,

- Puisque l’Esprit Saint, l’Amour substantiel est en nous

pour nous éclairer, pour nous assister à tout moment.

Père Marie-Eugène de l’enfant Jésus
Carme et Fondateur de ND de Vie