Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié; Il est ressuscité Marc 16,6

Le retour de mission

Méditation du samedi 6 février

Les réalités invisibles, voilà ce qui compte pour Jésus. Non pas un pouvoir qui étonne, même s’il exerce sur les esprits mauvais. Le règne de Satan est éphémère. L’action de Dieu le brise comme la foudre. Rien n’arrête la marche du chrétien qui annonce le Règne de Dieu : Ni serpents ni scorpions.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 6, 30-34

En ce temps- là,
les Apôtres se réunirent auprès de Jésus,
et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné.
Il leur dit :
« Venez à l’écart dans un endroit désert,
et reposez-vous un peu. »
De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux,
et l’on n’avait même pas le temps de manger.
Alors, ils partirent en barque
pour un endroit désert, à l’écart.
Les gens les virent s’éloigner,
et beaucoup comprirent leur intention.
Alors, à pied, de toutes les villes,
ils coururent là-bas
et arrivèrent avant eux.
En débarquant, Jésus vit une grande foule.
Il fut saisi de compassion envers eux,
parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger.
Alors, il se mit à les enseigner longuement.

Méditation de l’évangile du samedi 6 février

Emerveillés de leur puissance, les soixante-douze disciples disent à Jésus : “Même les démons nous sont soumis en ton Nom !

Satan ne peut rien contre les amis du Seigneur, et le Règne de Dieu annonce l’effondrement de celui du Malin. Un espoir nouveau se lève sur ce monde tyrannisé par le démon, et nous aurions bien tort de craindre le diable si nous sommes les amis de Jésus.

Le nom de Jésus fait reculer tout démon, le désarçonne. Ce n’est pas notre astuce, notre ruse qui en viennent à bout, car nous avons affaire au “Père de l’astuce”, au “Père du Mensonge”, nous dit Jésus .

Mais le nom de Jésus frappe Satan comme la foudre et il est si facile de la prononcer ! “Mes amis, je voyais Satan tombant du ciel comme un éclair”

Face au royaume de Dieu qui prend pied avec la prédication des apôtres, Jésus leur crie donc son enthousiasme.

“Voici, Je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions. Et Je vous ai donné pouvoir sur une puissance quelconque de l’Ennemi. Rien ne pourra vous nuire. D’ailleurs, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais de ce que vos noms sont inscrits dans le Ciel”.

Les réalités invisibles, voilà ce qui compte pour Jésus. Non pas un pouvoir qui étonne, même s’il exerce sur les esprits mauvais.

Le règne de Satan est éphémère.

L’action de Dieu le brise comme la foudre. Rien n’arrête la marche du chrétien qui annonce le Règne de Dieu : Ni serpents ni scorpions.

Il nous est bon d’entendre le Seigneur nous dire : “Rien ne pourra vous nuire”

Père Gabriel