Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié; Il est ressuscité Marc 16,6

Le premier commandement : Aimer Dieu et nos frères

Méditation de l’Evangile du vendredi 23 août

Le premier des commandements, pour Jésus, c’est aimer Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme, de tout notre esprit, de toute notre force. Tour notre être doit être donné, comme livré à cet amour. Le dessein d’amour de Dieu dans la création est tellement premier que le second commandement est semblable au premier. 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 22,34-40.


En ce temps-là, les pharisiens, apprenant qu’il avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent,
et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve :
« Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? »
Jésus lui répondit : « ‘Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit.’
Voilà le grand, le premier commandement.
Et le second lui est semblable : ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même.’
De ces deux commandements dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. »

Méditation de l’Evangile du vendredi 23 août 

La grande Espérance du Royaume de Dieu annoncée par Jésus, c’est d’établir les hommes dans l’amour de Dieu et de leurs frères.

« Maître, quel est le plus grand commandement dans la Loi ? Il lui dit : ” Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, et de tout ton esprit. C’est le plus grand et le premier commandement. Le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux, toute le Loi dépend et les prophètes “

Le premier des commandements, pour Jésus, c’est aimer Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme, de tout notre esprit, de toute notre force. Tour notre être doit être donné, comme livré à cet amour. Le dessein d’amour de Dieu dans la création est tellement premier que le second commandement est semblable au premier.

Dieu a tellement aimé l’homme, l’a revêtu d’une telle splendeur, d’une telle dignité (à l’image du Bien-Aimé), que mépriser l’homme, c’est Le mépriser Lui, en ignorant son Amour.

Pour Jésus, Vie Éternelle, Loi, Royaume de Dieu sont une seule et même réalité. Le docteur de la Loi qui l’interroge sur la Vie Éternelle est renvoyé à la Loi, dans l’Évangile de saint Luc; et dans le texte de Marc, au docteur de la Loi qui fait de l’Amour de Dieu et du prochain le seul et unique commandement, Jésus affirme qu’il est tout proche du Royaume de Dieu !

Aimer Dieu, aimer son prochain, c’est installer le Royaume de Dieu parmi nous.

Père Gabriel