Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié; Il est ressuscité Marc 16,6

Marie méditait ces paroles dans son coeur

Méditation de l’évangile du mardi 1er Janvier

Marie se trahit dans ces paroles et se livre tout entière. Elle est à l’affût des paroles et des gestes de Dieu, et les médite en son cœur, pour agir. Comme “Marie gardait toutes ces choses dans son cœur”, ainsi devons-nous fixer dans le nôtre les gestes de la Vierge. Ils forment notre pays surnaturel, cette sphère spirituelle où nous rentrons par la méditation du Rosaire.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 2,16-21.

En ce temps-là, les bergers se hâtèrent d’aller à Bethléem, et ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans la mangeoire. 
Après avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé au sujet de cet enfant. 
Et tous ceux qui entendirent s’étonnaient de ce que leur racontaient les bergers. 
Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. 
Les bergers repartirent ; ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, selon ce qui leur avait été annoncé. 
Quand fut arrivé le huitième jour, celui de la circoncision, l’enfant reçut le nom de Jésus, le nom que l’ange lui avait donné avant sa conception.

Méditation de l’évangile du mardi 1er Janvier

“Et tous ceux qui entendirent les paroles des bergers au sujet de cet enfant s’étonnèrent de leurs paroles ; mais Marie retenait toutes ces paroles, les méditant dans son cœur”

Marie se trahit dans ces paroles et se livre tout entière. Elle est à l’affût des paroles et des gestes de Dieu, et les médite en son cœur, pour agir.

Comme “Marie gardait toutes ces choses dans son cœur”, ainsi devons-nous fixer dans les nôtres ces gestes de la Vierge. Ils forment notre pays surnaturel, cette sphère spirituelle où nous rentrons par la méditation du Rosaire.

A nous de méditer tout l’Évangile dans cet esprit réaliste, comme notre Mère. Essayons.

“Et elle enfanta son fils premier-né. Et elle l’enveloppa de langes. Et elle le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie”

Père Gabriel

Accueil