Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié; Il est ressuscité Marc 16,6

Renoncement et Liberté

Méditation de l’évangile du 21 février 2020

Les biens matériels, la vie elle-même, ne sont d’aucun secours pour obtenir la Vie Eternelle. Mieux vaut mourir en conformité de cœur et de volonté avec le Père que d’avoir gagné l’univers qui n’est que poussière, face aux splendeurs du Royaume des cieux.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 8,34-38.9,1

En ce temps-là, appelant la foule avec ses disciples, Jésus leur dit : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. 
Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Évangile la sauvera. 
Quel avantage, en effet, un homme a-t-il à gagner le monde entier si c’est au prix de sa vie ? 
Que pourrait-il donner en échange de sa vie ? 
Celui qui a honte de moi et de mes paroles dans cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme aussi aura honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges. » 
Et il leur disait : « Amen, je vous le dis : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le règne de Dieu venu avec puissance. »

Méditation de l’évangile du 21 février 2020

La liberté pour Jésus c’est d’accepter la réalité humaine. C’est la Croix peut-être, mais sûrement le chemin qui nous mène à travers le renoncement à l’univers créé, vers le salut selon l’Evangile.

“Si quelqu’un veut faire route derrière Moi, qu’il se renonce, qu’il se charge de sa croix chaque jour et qu’il me suive !”

Il exprime encore cette liberté dans cette phrase lapidaire : “Car celui qui voudra sauver son âme la perdra”

Les biens matériels, la vie elle-même, ne sont d’aucun secours pour obtenir la Vie Eternelle. Mieux vaut mourir en conformité de cœur et de volonté avec le Père que d’avoir gagné l’univers qui n’est que poussière, face aux splendeurs du Royaume des cieux.

“Car, que sert à un homme d’avoir le monde entier s’il s’est perdu lui-même ou s’il a été condamné ?”

Que donnera un homme en échange de son âme ?

Les choix de notre liberté, pour Jésus, doivent s’orienter vers l’essentiel et non vers ce qui passe comme le visage de ce monde.

Père Gabriel