Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié; Il est ressuscité Marc 16,6

Seigneur, montre nous le Père

Méditation de l’évangile du vendredi 3 mai

Je suis la Voie, la Vérité et la Vie; personne ne vient au Père si ce n’est par Moi.” Jésus est ce chemin qui nous conduit à la Vérité et à la Vie, ces deux choses qui tiennent le plus au cœur de tout homme et que l’on ne trouve qu’auprès du Père.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14, 6-14.

En ce temps-là, Jésus dit à Thomas : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. »
Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. »
Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » 
Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ? 
Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. 
Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. 
Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père. »
et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. 
Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

Méditation de l’évangile du vendredi 3 mai

“Je suis la Voie, la Vérité et la Vie; personne ne vient au Père si ce n’est par Moi.”

Jésus est ce chemin qui nous conduit à la Vérité et à la Vie, ces deux choses qui tiennent le plus au cœur de tout homme et que l’on ne trouve qu’auprès du Père. Beaucoup avant Lui ont découvert un chemin vers Dieu, mais Lui seul nous conduit à Dieu qui est Père.

Au cri de Philippe : « … Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit »

Jésus nous révèle son identité profonde. Pour Lui, le voile ténu du Fils de l’homme nous sépare à peine du Père. Il se cache derrière la pauvreté de la matière, ici le corps du Seigneur, là un peu de farine, mais ses paroles et les œuvres brûlantes qui nous bouleversent viennent directement du Père :

« Philippe, ne crois-tu pas que Je suis en le Père et que le Père est en Moi ? Les paroles que Je vous dis, Je ne les profère pas de Moi-même ; Le Père demeurant en Moi accomplit ses œuvres »

Cette pauvreté apparente de Jésus est sa force, car c’est de la richesse insondable de Dieu qu’Il nous comble.

Père Gabriel