Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié; Il est ressuscité Marc 16,6

Vie cachée

Jésus rencontre Nathanaël

Méditation de l’Evangile du mardi 30 septembre Pour chacun de nous d’ailleurs, avec la même acuité, un jour le regard de Jésus plonge dans l’âme et nous donne notre nom, notre définition que Lui seul connaît et nous révèle. Le regard de Jésus pénètre. Il rentre loin dans les cœurs et juge de leur valeur…

Jésus confie sa mère à Jean

Méditation de l’Evangile du mardi 15 septembre Jésus reprend alors envers sa mère l’expression employée au joyeux temps des noces de Cana : « Femme ! »  Avec tout le respect que le Seigneur pouvait mettre dans ce mot en pensant à cette créature merveilleuse, à qui Dieu confie chaque jour l’avenir du monde, et ici, son avenir spirituel. Évangile…

L’ange et Joseph

Méditation de l’évangile du mardi 8 septembre “Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie” : cela suffit à Joseph. Il accepte cette irruption violente de Dieu dans sa vie pour assurer la venue du Sauveur. Joseph se montre ainsi un modèle de docilité à la grâce. Eclairé par Dieu, il obéit.…

La Visitation de Marie à Elisabeth

Méditation de l’Evangile du samedi 15 août Il est intéressant d’écouter cette notation de la mère de Jean-Baptiste qui a vécu, ressenti viscéralement, cette force de Jésus en Marie. Cette force passe par la voix de Marie, pour atteindre d’abord Jean-Baptiste qui bondit dans le sein maternel, puis atteindre Elisabeth, envahie elle-même de l’Esprit-Saint. Évangile…

Zacharie rempli de l’Esprit-Saint

Méditation de l’Evangile du mercredi 24 juin Dans son chant de reconnaissance, la perspective envisagée par Zacharie est le salut d’Israël, du Peuple, non pas une grâce personnelle. C’est la même note spirituelle que celle de la Vierge Marie dans le chant du Magnificat dont voici les paroles :“Il a secouru Israël son serviteur, pour…

Jésus perdu et retrouvé dans le temple

Méditation de l’Evangile du samedi 20 juin C’est la profondeur de sa foi et le travail de la grâce qui, peu à peu, éclairent Marie et lui permettent de comprendre le mystère de son Fils. Car, si elle avoue n’avoir pas compris sur le coup, dans une intuition surnaturelle elle a conservé la phrase exacte…